lundi 4 juin 2018

TRINQUER PAR ÓÐIN, NJÖRÐR ET FREYR

TRINQUER PAR ÓÐIN, NJÖRÐR ET FREYR

TRINQUER PAR ÓÐIN, NJÖRÐR ET FREYR...
FORMULES VIKINGS HISTORIQUES...

Lorsque les Vikings trinquaient et portaient un toast, ils le faisaient selon un principe décrit dans les Eddas. Ils invoquaient d'abord le Dieu Óðin, puis, ils invoquaient conjointement les Dieux Njörðr et Freyr. Voici les formules consacrées. Elles sont en norrois, la langue germanique parlée par les Vikings ; sur la photo se trouvent leurs transcriptions en runes pointées, un système runique tardif basé sur le Fuþark récent.

L'invocation à Óðin:

"Til sigrs ok ríkis"
(Pour la victoire et le roi).

L'invocation à Njörðr et Freyr:

"Til árs ok friðar"
(Pour une bonne année et la paix).

- Dans l'invocation à Óðin, apparaissent deux éléments intéressants et révélateurs de certains aspects du Dieu souverain du panthéon nordique. Óðin est invoqué pour la guerre car en effet, par sa magie, il apporte la victoire. En tant que Dieu de la première fonction souveraine IE, il ne s'implique pas par le combat direct dans la guerre, mais comme Dieu de l'aspect magico-religieux de la souveraineté, il use uniquement de magie pour atteindre la victoire sur le champ de bataille. C'est ainsi qu'on voit par exemple le Dieu Óðin vouer à la défaite le camp ennemi en lançant par dessus lui sa lance magique Gungnir. Ce geste voue les guerriers au trépas en les consacrant au Walhalla.
Le deuxième élément intéressant de l'invocation est la mention du roi. Le Dieu Óðin protégeait en effet avant tout les puissants et les dirigeants du monde des hommes. Óðin était le confident des rois des clans. Les guerriers et le peuple avaient plutôt tendance à invoquer le Dieu þórr (Thor), plus proche des gens et un peu moins aristocratique. Óðin assume en cela pleinement sa fonction de Dieu souverain, le roi des Dieux. Il se plaît à jouer avec la destinée des puissants afin d'atteindre ses objectifs, dont le principal est le maintien de l'ordre cosmique et naturel des choses.

- Dans la deuxième invocation, ce sont deux Dieux de la famille des Vanir (Vanes) qui sont invoqués. "Njarðar full ok Freys full" disent les Eddas, ce qui se traduit par "la coupe de Njörðr et la coupe de Freyr". Les Dieux Vanes sont de la troisième fonction IE, celle qui assure la production et la reproduction, la croissance et l'abondance. Le Dieu Njörðr est le Dieu marin des zones côtières, il assure entre autres l'abondance lors des campagnes de pêche. Il est aussi lié à certains aspects de la Terre-Mère, nommée Nerþus chez les Germains continentaux. Son fils, le Dieu Freyr, est celui qui est responsable de la fécondation ainsi que des récoltes abondantes. Il est profondément lié au bien-être matériel et à la puissance sexuelle qui assure la continuation de l'espèce. Lorsque dans la formule il est question de "la bonne année", il faut le comprendre comme une année abondante en récoltes, car le terme norrois "árs" englobe en fait ces deux notions. Et enfin, le fait que ces Dieux soient invoqués pour la paix est tout à fait logique et conséquent, car les Dieux Vanes sont justement responsables de la paix. Ils sont les garants de la paix en terre du milieu, Midgard.

Hathuwolf Harson

Source:
"Structures de la mythologie nordique", Renauld-Krantz

Symbolisme de la beuverie:https://www.facebook.com/230064080465741/photos/a.305926009546214.1073741844.230064080465741/277785755693573/?type=3&theater


https://www.facebook.com/230064080465741/photos/a.306265149512300.1073741847.230064080465741/705930286212449/?type=3&theater

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire