jeudi 26 janvier 2017

La Bataille de Leitir Ruibhe

La Bataille de Leitir Ruibhe

Cath Leitreach Ruibhe Andso
Ms. C.1.2 RIA

Trad. Margaret C. Dobs


Cinq manuscrits nous ont conservé le récit du Cath Leitreach Ruibhe "Bataille de Leitir Ruibhe". Trois sont à Dublin, dans la Royal Irish Academy:
C. 1. 2., f° 19 b (Stowe Collection), sur parchemin ;
23. K. 37, p. 190-193, sur papier;
E. 4. 3, sur papier.
Un est à Londres, au British Museum, Egerton 106 f° 50 v°, et le dernier à Édimbourg "Advocates' Library V f° r b (Kilbride Collection, n° 1), sur parchemin.
Le manuscrit C. 1. 2 de la R.I.A. est de petit format; il contient encore d'autres morceaux inédits, notamment le Cath Aonaigh Macha. Je n'y ai trouvé aucune indication de date ou de nom de copiste; mais il parait remonter au XVè siècle. Le manuscrit d'Édimbourg est probablement plus ancien (v. Don. Mackinnon, Catalogue, p. 79); mais le texte du Cath Leitreach Ruibhe y est incomplet; il y manque les premiers paragraphes, jusqu'aux mots. "le neath dib comnam", etc. En outre, une partie du §8 est illisible. Pour le reste, les deux textes sont semblables, à cette différence près que la langue du manuscrit d'Édimbourg est plus archaïque que celle de C. 1. 2.
Les trois autres manuscrits sont du XVIIIè siècle; ils contiennent du récit une copie incomplète, qui est presque identique.
J'ai pris comme base de mon édition le texte de C. 1. 2, comme étant le plus complet et comme présentant la forme la plus ancienne du récit.


1. Un roi suprême s'empara du pouvoir sur l'Irlande: c'était Fachtna Fathach. Car c'est à la race d'Ir et (à celle) d'Eimir et (à celle) de Laegaire Lorc qu'appartint la suprématie en Irlande depuis le temps de Conall Collamrach jusqu'au temps d'Eochaid Feidlech. Eochaid Feidlech fit assembler une immense armée et les rois provinciaux furent mis à mort par lui. C'était juste à ce moment que Fachtna Fathach faisait une tournée royale chez les Ulates. Eochaid Feidlech prit des otages à Tara derrière lui. On apprit cette nouvelle à Emain. Feargus fils de Roth était demi-roi des Ulates et Leide, fils de Feargus fils de Leide, régnait sur la moitié septentrionale de l'Ulster. Findtan fils de Niall Niamglonnach fils de Rudraige régnait sur Dun Da-beann et Conall sur Caille Conaill et Subaltach sur Murthemne et les fils de Donn fils de Durrthacht fils de Failbe sur les forêts de Farney.
2. Eochaid se trouvait alors dans la province de Genand [le Connaught] et le roi d'Irlande à Emain au nord. Le renseignement parvint au roi d'Irlande. C'est alors que Fachtna Fathach dit aux Ulates de convoquer une assemblée. Voici ses paroles: "Les hommes d'Irlande vous ont accordé protection d'un meurtre de parents - et la race de Cobhtach Caol Bregh s'est soulevée - et voilà la fin de la suprématie des fils d'Ir." "Ah, grand roi," dirent les fils de Rudraige, "c'est à nous qu'appartient le premier rang pour la valeur guerrière parmi les Gaels et pour le combat parmi les fils de Mile, ainsi qu'on l'a estimé de nos aïeux. Soyons braves et défendons l'Irlande et attaquons la province de Genand."
3. Le roi d'Irlande et les Ulates levèrent une immense armée; sept bataillons d'égale force de vrais Ulates et trois bataillons d'étrangers et mille gardes des gens du roi. Ils marchèrent par le palais magique d'Emain et par Druim Raitni (où est tombé Raitin, roi de Magh Bolg, quand il vint pour brûler Emain. Il est tombé là de la main d'Eogan fils de Donn fils de Durrthacht), et par Rath Neachtain, et par le fleuve de Sen-Eochaid qu'on appelle Daball (où est tombé Eochaid Eolcobar fils de Feagar fils de Fomar fils de Airgeadmar), et par Dul na Carbat qu'on appelle la plaine de Leamna, et par la colline de Breas qu'on appelle la colline de Baine (où est tombé Breas fils de Fathemon fils de Reochada fils de Breasail fils de Cirb fils de Cais fils de Airgeadmar), et par la montagne Noire qu'on appelle le mont Truim (où est tombé Dub fils de Horsa fils de Eidhisd fils de Buidb fils de Eileisd fils du roi de Scandinavie qui vint pour conquérir l'Irlande). Ils prirent ensuite à main gauche vers le lac de Laegaire (où s'est noyé Laegaire fils de Laegaire fils de Conang Buidhe. Il était allé se baigner avec cinquante garçons, et un monstre agita le lac de façon qu'ils se noyèrent). Ils vinrent enfin camper et s'établir sur le terrain de Dun Laegaire.
4. Les Ulates vinrent à la tente du roi d'Irlande pour y tenir conseil. Il y avait là Feargus fils de Ros fils de Rudraige etc., et Leide fils d'Ir fils de Rudraige, et Uislend fils de Congal Claringnech fils de Rudraige, et Cathbad le druide fils de Congal Claringnech etc., et Findtan fils de Niall Niamglonnach, et Aengus fils de Feargus etc., et Laegaire Buadach fils de Conang Buidhe etc., et Irgalach fils de Maclach, et Monach et Buan et Fear Corb, les trois fils de Cing fils de Ros etc. (de ceux-ci dérivent les Monach Aradh et les Dal Buan. De ces derniers dérive Baile Bindberlach, fils de Buan, de qui dérive la "plage de Baile mac Buain") et Fear Cing et Fear Tlachtca, les deux fils de Roch et de Ros fils de Rudraige, et Conall Cernach fils d'Aimergen Iarguinnach fils de Cas, etc. (Certains disent que la famille de Durrthacht descend des fils de Congal Claringneth fils de Rudraige et il est clair que c'est la vérité, comme l'a dit Cathbad dans le quatrain :
"Des fils de Congal - dure leur condition ! -
sont issus Cathbad et les fils de Durrthacht,
et les fils d'Uislend avec eux,
et les vrais Ulates d'Emain."

Il est clair que cela est un mensonge, puisque Uislend et Donn fils de Durrthacht, et les fils d'Aengus fils de Rudraige avaient la même mère, comme il est dit dans le quatrain:
"Des fils d'Aengus pleins de loyauté
sont issus les fils de Durrthacht le batailleur.
Ils étaient là - belle leur renommée -
régnant sur les forêts de Farney.")

Étaient venus là aussi Dumhannach fils d'Imchad etc., et Daire et Furbaide et Feargus Foltsnaitheach les trois fils d'Imros fils de Laitim etc. Ils prirent conseil ensemble pour décider de quel côte ils feraient ravager et saccager la province de Genand.
5. Cathbad le druide leur dit : "Je vois un nuage formant un voile au-dessus de vous," dit-il. "Qu'on envoie des ambassadeurs chez Eochaid et qu'on lui offre son choix d'un partage de l'Irlande: qu'il règne sur la province de Genand et que la suprématie en Irlande soit à toi." "Oh ! Cathbad!" dirent les Ulates. "Je donne ma parole," dit Fachtna Fathach, "que ce que nos aïeux n'ont pas donné, je ne le donnerai jamais. Je n'admets aucun partage de l'Irlande avec d'autres que nous-mêmes. Ainsi, lorsque Cermna et Sobairche ont fait un partage, c'est entre eux-mêmes qu'ils ont partagé. Lorsque Aed Ruadh et Dithorba et Cimbaeth ont fait un partage, c'est entre eux-mêmes qu'ils ont partagé. Ce serait injustice envers nous-mêmes ce partage désormais que le partage ***." "Ce serait dommage, ô grand roi", dirent les Ulates, "car, quand bien même le monde entier se ruerait sur toi, c'est nous qui te protègerions. Cet homme à tué les rois provinciaux et aucun d'eux n'a voulu l'assister sauf les proscrits qui l'accompagnent."
6. Les Ulates se levèrent et quittèrent leur camp. Ils arrivèrent aux fleuves du Sen-Erne en traversant la plaine d'Ithe (où mourut Ithe serviteur de Parthalon). Ils ravagèrent, attaquèrent, dévastèrent, brûlèrent depuis la Cascade-de Ruadh fils de Badurn jusqu'à Ceis Corainn. Puis ils firent arrêt et prirent repos à Druim na nDruagh. Le roi d'Irlande demanda : "Avez-vous entendu dire si Eochaid est venu de la province de Genand?""Il est venu," dit Cathbad le druide. "Il à livré bataille à. midi et Airtidh Uchtleathan à été tué par lui." "Envoyons. des messagers," dit le roi d'Irlande, "pour lui dire qu'il quitte l'Irlande ou qu'il me livre bataille." "Cela est juste," dit chacun, "mais qui donc ira lui faire cette requête?" dirent-ils. "Ce sont Dub, Dondgus et Diangus qui iront>," dirent-ils (à savoir, les trois druides de Duibtrian en Ulster, les trois fils de Dub fils d'Imros etc.). On les envoya conférer avec le roi d'Irlande. Il leur dit : "En que endroit se trouve Eochaid ?" "A Leitir Saileach au-dessus de Cruachan," répondirent-ils. "Levez-vous et allez lui parler," dit le roi; "et dites-lui de me céder l'Irlande. Allez aussi à la tente de Ros Ruiadh, fils du roi de Leinster et dites-lui en présence de ses hommes de se souvenir de sa yendetta avec Eochaid." (C'est-à-dire que Laegaire Lorc et Ailill Aine ont été tués par Cobhtach Cael Breagh, et Labraid par Melge Molbtach, et Feargus Fortamtail par Aengus Turmeach, et que Senna Innarach à été pendu par Simon Breac, et que Duach fils de Senna à été tueé par Muireadhach Balgrach, et Art fils de Lugaid Lamderg par Fiacha fils de Muireadhach.)
7. Alors les druides se rendirent à l'endroit où se trouvait Eochaid, à Leitir Sailcach au-dessus de Cruachan. On fit annoncer que les ambassadeurs du roi d'Irlande étaient sur la place. On les conduisit à la tente d'Eochaid. On leur demanda ce qu'ils voulaient. Ils présentèrent leur requête : qu'Eochaid quittât l'Irlande ou qu'il livrât bataille au roi et aux Ulates. Eochaid dit : "Je livrerai bataille." On demanda aux druides quel champ était le champ préféré du roi d'Irlande. « Celui de Leitir Ruibhe dans le Corann," dirent les druides. (C'était l'endroit où était mort Ruidhe fils d'Imchad etc., fils de Tuamathen fils de l'homme des deux pics ; c'est-à-dire le Pic d'Oigle et le Pic de Boirche, parce que le royaume d'Irlande était entre eux.) "Quand vous serait-il agréable de livrer bataille ?" dirent les druides. "Dans trois jours à partir d'aujourd'hui," dit Eochaid; "toute mon armée sera là et dites au roi que la race de Cobhtach Cael Breagh s'est soulevée de nouveau." Les druides revinrent et firent leur rapport au roi.
8. Quant à Eochaid Feidlech, il se leva au milieu de son camp et il donna l'ordre à ses bataillons de se lever aussi. Ce qu'ils .firent pour s'avancer sans obstacle et sans halte jusqu'à ce qu'ils vinrent camper et s'établir sur le côté de Leitir Ruibhe. C'est alors que cette phrase se fit entendre dans la tente -du roi d'Irlande: "Où trouverais-je des éclaireurs pour aller à l'endroit où sont les fils du fils de Rogen Ruadh afin de découvrir l'effectif de leur armée ?" "Nous nous irons." dirent Ros; Daire et Imchad, (les trois fils de Dolb fils d'Indolb etc., trois grands héros des marches d'Eas Ruadh. Leurs homonymes se trouvaient dans la Branche-Rouge à laquelle appartenait le Taureau ,Brun de Cooley, et ceux-ci descendaient des Fir Bolg). Ils s avancèrent jusqu'aux limites du camp en tournant le côté gauche de leurs boucliers vers l'armée. Juste à ce moment s'y tenait un conseil privé entre Eochaid et les chefs de sa suite; c'est-à-dire Ailill, Eochaid et Conall les fils d'Eochaid Feidlech, et Lugaid fils de Maghlam etc. et les héros du Leinster, (car c'est Rudraige qui avait tué Crimthand Cosgrach en compagnie des proscrits d'Irlande), et Eochaid [fils d']Innadhmar fils de Nia Segamuin (parce que Breasal Bodibaidh avait tué Innadhmar) et Lugaid fils de Luagne Luamne (parce que Congal Clairingnech avait tué Lugaid) et Crimthand le beau, fils de Lugaid Luagne.
9. Eochaid dit : "C'est pour chercher querelle et combat que sont venus ceux-là." "C'est vrai," dirent tous ; "où sont nos camarades Eochaid et Aedh et Eolarg ?" c'est-à-dire les trois fils d'Eochaid fils d'Urgalach etc. fils de Taidean (de qui descendent les Tuatha Taitin) fils d'Eochaid etc. De ces trois là descendent les Mairtine, les Sen-Erna et les Tuatha Taiten. C'est-à-dire que les Mairtine descendent d'Eochaid et les Sen-Erna d'Aedh et les Tuatha Taiten d'Eolarg. C'est alors qu'ils se levèrent, leurs fers de lance à la main, leurs boucliers bruns sur le dos, et qu'ils s'avancèrent ainsi jusqu'à l'endroit où se trouvaient les trois autres. Ils livrèrent un combat féroce et terrible .et ces trois bons guerriers du Connaught tombèrent là où sont leurs trois tombeaux ; c'est- à-dire le tertre d'Eochaid, le tetre d'Aedh et le tertre d'Eolarg dans le Corann. A cette nouvelle Eochaid demeura interdit et le moral des Ulates en fut accru. Cette nuit-là ils se retirèrent ainsi.
10. Les Ulates et les Irlandais se levèrent le lendemain et s'avancèrent à la rencontre des autres. Eochaid déclara qu'il ne livrerait la bataille que lorsque les Domnannaig seraient venus. (C'étaient eux qui l'avaient élevé.) Les Ulates dirent qu'ils attaqueraient le camp d'Eochaid et qu'ils ne lui accorderaient aucune trêve. Quand Eochaid apprit cela, il en fut troublé et attristé. Alors on fit dresser les enseignes du roi d'Irlande et du roi suprême des Ulates pour attaquer Eochaid, et Eochaid se leva et rangea son armée en bataille. Il donna des commandements en second à Eochaid Aiream fils de Find fils de Rogen Ruadh, et à Ailill, Eochaid et Conall Anglondach, les fils d'Eochaid Feidlech, et aux Domnannaigh, aux fils d'Uabhmor, et aux Tuatha Taidean, et à Corc Cuirn de Meadha Siuil etc.
11. Chacun attaqua son adversaire sur le côté de Leitir Ruibhe et une grande clameur s'éleva. Fachtna Fathach passait parmi les bataillons jusqu'à ce qu'il rencontrât Ailill fils d'Eochaid Feidlech dans le combat. Ailill tomba là comme il est dit:
"Lathairne le furieux et Conaing
tombèrent dans le combat,
et Ailill - grande sa renommée -
qui était le fils du fils de Find fils de Roguen."

Lorsqu'Eochaid vit cette chose atroce il attaqua l'armée des Ulates jusqu'à ce qu'il rencontrât Ros et Daire et Imchad (les trois fils de Dub fils d'Inndolb etc.) et tous trois tombèrent sous sa main. Il rencontra Fear Cinde et Fear Tlachtga, les deux fils de Ros etc. et, comme le courroux d'Eochaid bouillait à la mort de son fils comme le courroux d'un serpent venimeux ou la fureur d'un lion blessé, tous deux tombèrent sous sa main. Lorsque Conall et Eogan fils de Durrthacht et Findtan fils.de Niall Niamglonnach entendirent l'assaut des champions, ils se ruèrent pleins d'ardeur sur le bataillon des Lagéniens jusqu'à ce qu'ils rencontrèrent les trois fils du roi des Lagéniens; c'est-à-dire Lugaid et Laighlind et Laemach, et les trois princes lagéniens tombèrent à l'endroit où sont leurs trois tombeaux à Leitir Ruibhe. Feargus fils de Ros, et Leide (fils de Feargus fils de Leide), et Feargus fils de Leide arrivèrent au combat. Ils rencontrèrent Fiacha et Fiamain et Forai, trois rois de l'Ouest de la province de Genand (trois fils de Ruigh fils de. Daire Domnannach). Feargus fils de Ros se battit avec Fiacha et Leide avec Fiamain, et Feargus fils de Feargus avec Forai si bien que quatre d'entre eux tombèrent ensemble: à savoir Feargus (fils de Feargus demi-roi des Ulates), Forai, Leide et Fiamain. Fiacha tomba sous.la main de Feargus fils de Roch, et aussi Eochaid fils d'Eochaid Feidlech, et Lugaid Londmar aussi.
12. Quant à Eochaid Feidlech, lorsqu'il vit son fils mort et la bataille presque perdue, il marcha sur le bataillon du roi d'Irlande avec cent cinquante. guerriers très vaillants pour mettre à·l'épreuve leur force militaire. Ceux qui montaient la garde autour du roi d'Irlande étaient: Uisleand et Cathbad, et Aengus fils de Leide, et Daire et Furbaide et Feargus Foltsnaitheach (trois fils d'Imros etc.), et Subaltach fils de Roch,. et cent cinquante mercenaires qui formaient la garde du roi d'Irlande. Eochaid distribua toute sa force .pour attaquer le roi d'Irlande et chaque homme fit un assaut furieux sur les guerriers. Eochaid assaillit le roi suprême et l'enveloppa comme .le chèvrefeuille enveloppe l'arbre. Il lui porta un coup qui lui enleva la tête, ut poeta dixit:
"Fachtna Fathach - homme valeureux -
tomba de la main d'Eochaid - Ce fut un acte rude !
Sa tombe est à Leitir Ruibhe ;
son tumulus avec le rempart subsiste."

13. Alors les Ulates, voyant le roi d'Irlande abattu sommèrent Feargus de fermer leur retraite et Feargus la ferma. Alors Eochaid d'une voix tonnante ordonna de poursuivre les Ulates sans relâche. On dressa les enseignes d'Eochaid, du prince héritier d'Irlande, du roi provincial d'Irlande, derrière eux et on rattrapa les Ulates. Les premiers qui les rattrapèrent furent Lugaid fils de Luagne Luamne et Eochaid fils d'Innadhmar. Trois braves guerriers des Ulates se retournèrent, à savoir, Monach et Buan et Fear Corb (les trois fils de Cing etc.). Ils se battirent avec tant de fureur de frénésie d'héroïsme et de résistance qu'ils tombèrent corps à corps et côte à côte là où sont leurs trois tombeaux au côté nord du Corann. Les Irlandais firent halte là.
14. Les plus distingués des Ulates qui tombèrent à la bataille de Leitir Ruibhe sont : Fachtna Fathach roi d'Irlande; Leide fils de Feargus fils de Leide, demi-roi des Ulates; Feargus fils de Feargus, fils de Leide; Aengus fils de Leide; Daire, Furbaide, Feargus Foltsnaitheach les trois fils d'Imros; Ros Daire Imchad, les trois fils de Dolb etc. ; Fear Cinge et Fer Tlachtca les deux fils de Ros etc. Les plus distingués des partisans d'Eochaid Feidlech qui tombèrent sont: les deux fils du roi Eochaid: Ailill et Eochaid ; les trois fils du roi de Leinster : Lugaid, Laighlind et Lamach; les trois rois de l'Ouest de la province de Genand, Fiacha Fiamain et Forai; les trois fils de Ruighe etc., Eochaid, Aed et Eolarg, qui furent tués avant que la bataille devînt sanglante, et qui étaient les trois fils d'Eochaid fils d'Urgalach des Fir Bolg etc. C'est alors que s'élevèrent les Gamanrach, les Fir Craibe, les Dal Druithne, les Tuatha Taiten, les Garbraide du Suc, les Tuatha Catraide et les restes des Fir Bolg, les Lagéniens et la race de Cobhtach Caol Breag, et ils s'avancèrent jusqu'à Tara. Eochaid Feidlech fut couronné par eux et l'Irlande divisée en provinces.
15. Feargus fils de Ros régna sur les Ulates pendant sept années jusqu'à ce que fut élevé Conchobar. Feargus devint amoureux de la mère de Conchobar, Ness fille d'Eochaid Salbuide. Ness lui dit qu'elle ne l'épouserait qu'à la condition qu'il lui accorderait une demande, quelle qu'elle fût. Feargus promit de l'accorder et il l'accorda. "Voilà le don que je désire," dit-elle, "le trône d'Ulster pour Conchobar pendant une année entière." Feargus promit de l'accorder et il l'accorda. Conchobar régna une année sur les Ulates et son règne fut. vraiment prospère. Grands furent les produits de blé, de lait, de glands et des fruits. A la fin de l'année Feargus redemanda son trône. Les Ulates lui répondirent qu'ils ne donneraient pas leur royaume à un homme qui se servait d'eux comme d'un douaire, et que Conchobar était un meilleur roi que lui. Les Ulates firent couronner Conchobar. Celui-ci fit une guerre acharnée à Eochaid Feidlech jusqu'à ce que ce dernier lui cédât la compensation (eraic) de la mort de son père. Cette compensation comprit: le don du royaume des Ulates en dépit des fils de Rudraige, une grande portion de Meath. et quatre des filles du roi d'Irlande l'une après l'autre, à savoir Medb, Clothra, Ethne et Mumain etc.
FINIT


Sources : Margaret C. Dobs, Revue Celtique 39


 http://sejh.pagesperso-orange.fr/keltia/version-fr/cath-leitir-fr.htmlSummary 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire