jeudi 10 mars 2016

LÉGENDE DE LA FILLE DU KHAN, c 1

LÉGENDE DE LA FILLE DU KHAN

Actes des Alps et des Djins

Chanson I


Comment le Très-Haut créa les Alps*




Hey, vous tous, en paix et en guerre,
Retenez souffle devant ce dastan*
Trois elbirs* - clan au clan -
Créèrent le peuple Bulgare.
Et Dieu le chemin leur éclaira
Un pays bâtirent –Atil
Et cette terre fabuleuse
Ils nommèrent pays Bulgare.
Et ce dastan vertueux
Bashtu chanta, écrivit seul,
Au tems de Bat Ugor,
Le fils de Djilki, le Khan fier.
Je l’exposerai, ligne par ligne,
Tel comme le poète ancien
Je le chanterai, vers pas vers,
Harmonieusement avec le refrain bas.
Il y a longtemps, en temps anciens,
La terre déserte était,
Alors Tangra ordonna
Alps immortels que naissent.

Au début, créa-t-il
La lune, le soleil, et un essaim
D’Alps le plus anciens.
Sans cesse ils conquièrent
Le monde entier.
Des Alps les plus anciens puk*
Naquirent comme d’un nombril
Toujours div* au div – fil infini-
Assoiffés de mort et sang.
L’hostilité hostilité appela
L’arme forgea
Le fils du soleil – Hurs –
Le forgeron-alp, o cieux!
Hurs! Le forgeron céleste
Guéa le cosmos.
Avec houlette
Minerai de fer il excava
Du sommet céleste et du fond terrestre.
Trace en trace, sur ce chemin,
Aujourd’hui encore les hommes marchent.
Hurs est protecteur expérimenté
De chaque homme devant chaque four
Coupant le chemin de Hurs
Se tait chacun devant la peur
Qu’il perd sa force –
Son épée n’est pas bonne pour le combat.
La forge de Hurs est aujourd’hui
Une montagne entière
De scorie et carcas
Hurs – le Alp
Bâtit tout l’Oural!
Immortel? Oui!
Mais vulnérable était
Chaque Alp parmi sang et fumée…
L’arme de Hurs
Ils ont enterré dans la terre.
Soupira la Mère-Terre
Arrivèrent paix et ordre dans le monde…
Mais jeunes Alps avec rugissement et hurlement
Naissent et s’envolent au combat!



Alp – Brave (Myth.)
Dastan – conte folklorique
Elbir- demi-dieu
Puk – mot bulgare intraduisible, le sens se rapproche du mot «Mais»
Div – Sauvage (Myth.)




 Merci à Dobrin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire