mercredi 29 octobre 2014

Demeures ou manazils, Nakshatra, 28 astérismes du Printemps

Zodiaque Demeures en Pi Radians
Autre information sur les Demeures sidérales ou manazils, Nakshatra (Nashtron), 28 astérismes ou Loges des Chinois.
Pour être complet nous allons donnerles quatre cinq systèmes de numérotation des demeures.

Systèmes de numérotation.


Attention.  Un numéro de demeure ne possède aucun sens en soi, ce n'est pas comme en astrologie occidentale où le numéro est le signe et/ou la maison, ainsi 2 = argent que ce soit pour le Taureau ou la maison deux, 10 = travail pour le Capricorne ou la maison dix, etc.
Ici c'est une donnée astronomique, sidérale, une étoile qui permet le repérage d'une demeure et les significations sont obtenues par l'observation des événements et naissances ayant lieu lors du transit de cette étoile par un astre, pas de manière théorique et divinatoire, l'approche est différente, astronomique.

Nous prenons comme exemple le système indien.

  1. Le système traditionnel signalé par les documents habituels qui repose sur l'année -1571 ou Nouvel Empire en Égypte qui commence avec la demeure appelée Krittika. soit les Pléiades.
  2. Le système gréco-romain qui débute avec Ashini ou Bélier ou Période Impériale à Rome.
  3. Le système habituel non rectifié qui débute avec Reboti ou Revati en prononciation actuelle ou Moyen-Âge.
  4. Le système actuel qui tient compte de la précession des équinoxes et débute depuis 2000, en fait 2001, avec Uttara B.

 C'est ce dernier système qui est valable pour notre siècle et ce durant 900 ans car c'est la demeure astronomiquement désignée par l'équinoxe vernal de l'hémisphère Nord.

Le système en 27 de l'Inde divise les 360 degrés du cercle en segments de 13 degrés et un tiers ou 13°20' et remplace de fait la division en 12,86 degrés du système 28, ce que nous allons expliquer.

En effet, pour ceux qui en veulent un peu plus, un petit paragraphe que le lecteur peut sauter mais qui indique que l'astronome indien qui institua - pour ses calculs et pas pour la divination car c'était unastronome pas un devin - le système de 9 * 3 ou 27 ignorait le système babylonien, plus simple et plus précis de l'ordre du millionième de degré, comme nos ordinateurs. C'est tout à son honneur, c'était un chercheur, un travailleur qui étudiait et résolvait les difficultés.

On peut diviser un cercle de toutes les manières possibles et imaginables.

La géométrie classique utilise une division en 360 degrés.

L'astronomie actuelle retient une division en 24 segments appelés heures ou temps sidéral comptés sur l'équateur céleste.

L'astronomie classique utilise une division en 28 appelés demeures comptées de même.

L'astrologie utilise une division en 12, soit des heures doublées, comptées sur l'écliptique.
Les calculs se font et semblent avoir été faits à Babylone vu le niveau de précision en pi radians, expression à nouveau simplifiée pour dire que l'on pose que 360 degrés équivalent à Pi ou la division du cercle en 3,14159265.
Cette méthode à base de Pi peut sembler complexe à ceux qui ne connaissent que les 360 degrés, à l'origine les Jours Parfaits du Calendrier Parfait des 360 jours et 12 Lunes Parfaites des réflexions religieuses des Babyloniens.

Mais c'est la plus simple car en fait on utilise une fraction de type 355/113 (pi) pour simplifier ces calculs et tout porte à croire qu'il en était de même autrefois avec une autre fraction aisée à manipuler dans le système sexagésimal et algébrique des Chaldéens car ce que l'on constate c'est que 3,14159265/28 donnent 0,1122 presque exactement à la sixième décimale et c'est cette sixième décimale qui est le degré d'exactitude des calculs astronomiques de Babylone (0.1121997 en pi/28).

Tableau des 28 demeures astronomiques ou astrologiques.


Selon le véritable système originel traditionnel donné par l'Abbé Guérin.

Actuel ou j2000.0
Tradition
Romain
Moyen-Âge
Nom en Indes
Euro-Arabe
Étoile repère en
Indes
Repère E-A.
1
25
27
28
Uttara B.
Vernalis
Psy Pégase
J2000,0
2
26
28
1
Revati
Revati
Zêta Poissons
Indes
3
27
1
2
Ashini
Cavalier
Bêta Bélier
2° avant
4
28
2
3
Bhoroni

Alpha Muscae
N.A.
5
1
3
4
Krittika
Alcyone
Êta Taureau
Pléiades, Alcyone
6
2
4
5
Rôhini
Aldebaran
Alpha Taureau
Aldebaran
7
3
5
6
Mrigahira
Orion
Lambda Orion
Orion

 Les étoiles ne déterminent en aucun cas le début d'une demeure, elle repèrent cette demeure au ciel.
Elles sont reprises de 'Astrologie Indienne' du chercheur et érudit Guérin, voir article sur site.
Alpha Baleine ou Menkab-Menrak était l'étoile utilisée à Babylone pour positionner le début du calendrier.
 Elle est à retenir et située à 03h02m16,8s soit en ascension donnée en degré à AD° 45,571.

Pour ce premier cadran qui correspond heureusement à notre printemps soit nos longitudes actuelles comptées depuis le point Gamma ou vernal - 21 mars – on divise dès lors les 6 heures (90 degrés) comme suit. Ces divisions, évidemment puisqu'il s'agit d'étoiles, se comptent sur l'équateur en sidéral équatorial et non en longitude comme le fait l'astrologie et le positionnement de l'astre doit faire intervenir sa déclinaison (angle par rapport à l'équateur).

1. 00.000° - 0.000 (Origine = zéro degré- 0 heure)
2. 12,857° – 0,857
3. 24,714° – 1,714
4. 38,571° – 2,571
5. 51,429° – 3,429
6. 64,286° – 4,286
7. 77,143° – 5,14
 Alpha Andromède - Sirrah. Demeures égyptienens
      Alpha Andromède - Sirrah

Addition du 23 septembre 2014.
Vous nous faites le plaisir d'être assez nombreux sur cette page.
Veuillez cliquer sur un lien social, nous sommes un peu boudé par les machines de recherche, merci.
Voici pour vous remercier une addition et quelque chose d'introuvable ailleurs, les 28 demeures indiennes originelles avec leurs correspondances.
Donc avant la réforme astronomique du quatrième siècle incomprise des astrologues, la réduction de 28 en 27 n'ayant été opérée que pour des raisons de calcul, pas de divination. Cela vous permet d'avoir une vue d'ensemble de ces demeures mais nous vous rappelons que l'ouvrage Horoscope Sidéral vous donne la majorité des systèmes connus et encore utilisés. Ici, ce sont des données 'historiques' qui remontent... Loin.
Et, en bonus, mais cliquez sur un lien social ou faites un don, trouvez les correspondances avec les demeures perses d'il y a environ 2500 ans, encore plus introuvables.

 Époque Perse (Zoroastre).

Donc, à l'époque, les Perses disaient : "J'offre, j'accomplis cela en l'honneur d'Ahura-Mazda, le Créateur, Brillant, Majestueux, Très-Grand, Très-Bon, Très-Beau..." et faisaient référence à ces demeures. Il faut posséder le Zend Avesta pour retrouver les correspondances.

 Système PerseSystème Indes Système PerseSystème Indes
1PeshAswani15HosroSvati
2ParvizBavani16SrobVichaca
3PerouezKrittika17NorAnorada
4PeheRohini18GuelJeosta
5AveserMrougaschira19GrefscheMoula
6BeschenAridra20VareandPourvachada
7RekhadPouvarnassou21GaoOutterachada
8TaréhéPouchiami22GoiChravena
9AvréAschlecha23MoroDanichta
10NehnMagga24BondéCaetabitcha
11MeïanPoubba25KehtserPourvabadra
12AvdemOuttara26VehtOutterabadra
13MaschahéHasta27MeïanReveti
14Sapour SapnerCita28KehtAbigitten

Vu que cela date de l'époque des Perses - pas les Sassanides ceux du premier empire - on débute avec l'étoile du Bélier ou la demeure le Cavalier, soit la maison 3 selon la numérotation actuelle en j2000.0.
Les noms perses sont souvent les noms chinois déformés, comme nos noms d'étoiles sont arabes, car c'est le vraisystème universel de correspondance Homme-Univers selon les étoiles (rien à voir avec " l'astrologie " du calendrier que vous connaissez).
Ainsi le 19 chinois Pié est le quatre perse Pehé, le 15 chinois Quei est le 28 perse Keht, et la Corne qui débute chacun de ces systèmes en 28 n'a aucun rapport avec les Cornes du Bélier. C'est Kio en chinois autant qu'en d'autres systèmes même pour leur zodiaque inversé, la Corne signifiant autre chose (voir plus tard notre étude sur les significations) en fait le début de consistance. (3)

Repère : Aswani = Pesh = Le Cavalier = Sheratan soit Bêta Bélier. En réalité on commence un peu avant et plusieurs traditions donnent Gamma Bélier comme repère astronomique, il y a une étude de l'Académie de 250 pages sur le système 28 dans tous les pays du monde, qui fait remonter ce découpage vers -12000 selon les documents, mais pour une Terre 'inversée' à l'époque. Gamma Bélier c'est 1h53m31.8s en norme j2000.0 et 28°25,2 ce qui place l'équinoxe j2000.0 à (2*360/28) 2.5 degrés avant. C'est la tolérance et il convient de changer, pour eux qui ne l'ont pas encore adopté, la numérotation car nous sommes déjà à 180 années de retard.


Tradition égyptienne.

Les Coptes ou Égyptiens ce que signifie le mot 'copte' en fait [éGyPTe=CoPTe] nous positionnent la demeure 1 à l'époque romaine via Alpha Poissons ou 02h02m02s en ascension droite soit presque exactement les 30 degrés actuels.(2)

La demeure débutant la suite de nos jours nous est donnée par le calcul de cette position moins 1.71428h pour 'reculer' de deux demeures et c'est Alpha Andromède ou Sirrah qui se présente à 0h08m23s comme la plus proche - et surtout repérable - de la position calculée, de la demeure donc, associée dans leurs textes à la 'Première Germination' ou 'Génération'.
Attention, le lecteur ne doit pas raisonner comme un astrologue occidental qui délimite ses signes à la minute d'arc près car nous travaillons avec le ciel astronomique réel, pas avec les jours d'un calendrier et une étoile possède un rayonnement. C'est l'observation et donc le travail qui permettent et permettront de définir les correspondances.
En degrés, 30 moins 27.7 (360/14) donne 2.3 degrés ce qui place déjà l'équinoxe actuel au-delà de la demeure une mais on ne remet la numérotation en accord avec l'équinoxe que lorsque la demeure concernée a été intégralement balayée.

On remarquera que le système égyptien donne le même écart que le perse, le chinois et l'indien. L'étude de l'académie (Dupuis de mémoire) n'étudie pas le système en douze qui est vulgaire selon l'auteur, c'est à dire un simple calendrier des labours mal compris par les Grecs et sans valeur divinatoire. (Une autre étude de 1806 de même niveau académique n'hésite pas à qualifier les Grecs de trop ignares pour comprendre les calculs mésopotamiens).
C'est donc l’œil des Poissons ou Alresha, Alpha Poissons qui déterminait le 'repérage' de la demeure une ou Bélier selon nos amis Coptes, mais en Chine ?

Le système inégal chinois divisait, en 'reculant' depuis Sheratan ou Bêta Bélier, demeure qu'ils comptaient pour 12 degrés, vers Dzêta Andromède qui ouvrait une demeure de seize degrés et avant celle-ci vers Algenib ou Gamma Pégase qui étendrait son 'influence', ses correspondances donc, sur 9 degrés et, encore avant,c'est  Alpha Pégase ou Markad rayonnant sur 16 degrés.
 Un petit tableau vaut un beau discours.

Table chinois inégale, printemps j2000,0



Les Demeures ou Loges sont regroupées en 4 groupes.
On donne aussi Ain, l’œil ou Epsilon Taureau, son deuxième œil (ain = œil en arabe) pour Lou.

Les Pléiades ou Mao sont au centre du groupe Tigre Blanc, Ouest, associé à Vénus. (voir article étendu sur les Pléiades en septembre).

Ordre j2000,0
Idée ou Mot
Position
Étoile
Longueur
Nom
1
Le Mur
3°19'
Gamma Pégase Algenib
Donghi
2
Pattes Enjambées

Dzêta Andromède
16°
Kui Tigre Blanc
3
Lasso longe
28°40
Sheratan (1)
12°
Lou
4
Ventre Estomac
2h43,5m
35 Bélier (1)
14°
Wei
5
Cheveux Arguments
56°52'
Electre Êta Pléiades
11°
Mao
6
Filet
68°59
Alpha Taureau Aldebaran
17°
Bi
7
Bec de Tortue Investigateur

Psy Orion
01°
Shen

(1) Pour les 3 & 4, ces étoiles sont considérées comme Taureau et non Bélier alors que ce sont les étoiles du Bélier sidéral, mais ce Bélier n'a pris de l'importance qu'avec l'équinoxe puis ensuite, et surtout, avec les Douze Signes Astrologiques du Zodiaque Saisonnier.

Pour compléter le groupe vis-à-vis de Mao nous avons en norme j2000,0 la loge 28, Yingsi avec Alpha Pégase de 16° de long, repère 346°12', idée Campement et enfin Wei, idée Plafond ou Toit avec Sadalmelek de 17° de long, repère à 331°27'.
 Toutes ces tables et d'autres traditions sont données de manière plus précise dans les annexes de notre 'Horoscope Sidéral', ce n'est ici qu'un très bref extrait pour les visiteurs.
Celui qui a eu le courage de lire jusqu'ici comprendra à l'évidence la différence entre les 'cartes divinatoires' que sont les signes, maisons et autres bons ou mauvais aspects des Hellènes et l'approche des astronomes de l'antiquité autrement plus exacte. L'uranologie, c'est une science.
 (2) le (e)gypte qui vaut le (e)gopte ou copte voudrait-il dire que dans certaines régions le y se prononçait ou ? Ce qui est vrai c'est que c'est un U grec (upsilon)  pas un I (iota). Le Y se prononce u en latin. Aegyptus c'est aéguptousse. On aurait aégoptousse.
(3) Pour deux raisons. D'abord la première attitude, même d'un enfant, face à l'inconnu ou la nouveauté est la Peur, le Rejet ou le Doute, soit Saturne, et, toujours par Saturne, l'interrogation, le Concret. Un animal, pareil à un boxeur avec sa garde, présente d'abord sa corne qui est, dans les Textes, le Fondamental et le Dieu Saturne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire