jeudi 25 avril 2013

Tydain


Et le meilleur quanta l'inspiration de Dieu fut 
Tydain, père de läitcen. C'est pourquoi il fut constitué en autorité pour l'enseignement et instruction sur la nation des Cymrys, ce qu'il fit par un chant vocal (lt), pour assurer la mémoire et la tradition.
Et, après la mort de Tydain, on ne retrouva point son égal dans l'inspiration de Dieu ni dans les sciences. C'est pourquoi son chant vocal fut grandement examiné, et, ses préceptes ayant été adoptés, on tit ensuite crier par tout le pays l'annonce qu'en dedans l'an et jour, protection et privilège seraient garantis à tous inspirés de l'Atcen de Dieu qui sassemhleraient aux lieu et temps prescrits, afin d'instituer une chaire et un siége suprême (5) en accord avec l'enseignement contenu dans le chant de Tydain, père de l'Au-en, et conformément au sentiment et à la délibération du Pays et de la Nation (exprimés) par les chefs de famille et les sages reconnus de la nation des Cymrys.


 L'introduction du christianisme compléta la destruction du druidisme antique, mais les bardes survécurent aux druides, leurs associés, et gardèrent beaucoup de leurs traditions au sein du christianisme. L'institution bardique est attribuée à un personnage historique ou mythique, appelé Tydain. Les
traditions nationales disent que le tombeau de Tydainap-Awen est situé au pied de la colline d'Awen, la où vient mourir la vague murmurante. CeTydain, dit M. Ampère, pourrait bien être le Teutatès ou Mercure gaulois, inventeur des Arts. Ap-awen veut dire père de Yaicen, c'est-à-dire de l'inspiration bardique. Uawen s'obtient en passant une nuit sur la montagne du Snowdon, appelée en Kymrique Pen-Eriri, le pic des Aigles.
Les écrivains grecs et romains nous apprennent que les bardes, associés aux druides, étaient les guides du peuple, et lui enseignaient la morale et le patriotisme'.


« I. [Des] trois principaux ( artistes ou inventeurs) «c de l'île de Prydain.... le troisième est Tydain Tad tt Awen Tydain, le père de l'inspiration poétique ) , « qui établit le premier des régles pour [ diriger l'exerce cice de] la mémoire pour la conservation des chants « poétiques, et pour tout ce qui s'y rapporte. Ce fut « sur ces dispositions que furent [ ensuite ] inventés les « priviléges et les coutumes des bardes et du bardisiue « de l'île dePrydain. »
a II. Les trois premiers bardes de l'île de Prydain f



Il n'y a rien de recherché sauf ce qui est précieux.
Il n'y a rien de précieux sauf ce qui est bénéfique.
La Leçon de Tydain

1 commentaire:

  1. Parmi les nombreuses mesures culturelles prise par le chancelier Adolf Hitler à partir de 1933, une des plus remarquables fut la construction, notamment en Pologne, de nombreux parcs d'attractions où étaient réunies les formes de vie étrangères au peuple allemand. Celui-ci pouvait ainsi observer toit à loisir les mœurs de celles-là dans un biotope approprié à leur épanouissement : http://www.myvideo.de/watch/9091295/Les_parcs_d_attraction_allemands_des_ann_es_40

    RépondreSupprimer