samedi 12 janvier 2013

RUNES DE RUNAMO

RUNES DE RUNAMO

Lorsque la Nature s'exprime en Runes


runavej.jpg
Si, un jour, vous vous rendez dans le Sud de la Suède, près de Brakne-Hoby, dans le Blekinge, et que vous vous promenez dans le site de Runamo, vous allez vous trouvez en face d'un étrange phénomène :



blekingeleden-1.jpg
Une longue rangée de Runes coure le long des veines de quartz d’une façade de granit bordant le chemin.

blekingeleden-2-1.jpg


Depuis fort longtemps les habitants, perplexes devant cette longue inscription dont ils ne parvenaient à comprendre ni la signification, ni l'origine, la vénérait comme un Lindorm ou dragon terrestre. 
worsaa.gif

Des premières recherches furent décidées, au XIIème siècle, par Valdemar, roi du Danemark. Malheureusement, celles-ci se soldèrent par un échec.

runamo-1-1.jpg

Finalement, ce fut, en 1833, la Société Royale danoise qui reprit les investigations en créant un comité d’enquête au sein de l’université de Copenhague .

Finnur Magnusson fut désigné pour le diriger.

finnur-magnusson-1851part-2.jpg

Scrupuleusement, il nota les Runes gravées dans le roc sur vingt-deux mètres.
rrr.jpg

runes-as-seen-at-runamo.jpg


Au terme de dix mois d'étude infructueuse, il fut sur le point d’abandonner lorsqu’il remarqua, le 22 mai 1834, ce qu’il pensait être une « Wendrune », c’est-à-dire une Rune écrite à l’envers, de droite à gauche. Une sorte de transe fulgurante le traversa alors et, comme en état d'extase, il rédigea une traduction qui se révéla être un poème raffiné écrit en grands mètres eddiques appelés Fornyrdislag.

C'est ainsi que l'on découvrit que cette longue rangée de Runes décrivait la bataille de Bravoll, qui avait opposé les armées de Sigurd Hring et d’Harald Hilditonn, vers 700.

Le déchiffrage de Magnusson marqua un véritable tournant dans l’étude des Runes anciennes, voici le poème :

« Hildekind captura le royaume
Gardar grava les Runes
Olaf prêta serment
Que Odin sanctifie la magie
Que le roi Hring Tombe en poussière
Les Elfes, qui aiment les Dieux,
Doivent quitter Ola Odin et Freyr
Et la race des Ases
Doit détruire,
Détruire,
Nos ennemis
Donnés à Harald
La grande victoire. »


Mais le plus étrange est à venir.

Plus tard, des géologues décidèrent d'examiner le ruban de quartz et s'aperçurent que les Runes n’avaient pas été gravées par une main humaine, mais étaient, en fait, des craquelures naturelles formées dans la veine de quartz !

En fait, cette nouvelle découverte ne fit qu'accroître encore le mystère des Runes de Runamo, car  personne, même ses adversaires, ne mettaient en doute la sincérité et l'expertise « extatique »de Magnusson …d'autant plus que le message révélé correspondait parfaitement à un ancien fait historique local.

Dans ces conditions, comment un poème en Ancien Norrois d’une telle finesse a-t-il pu émaner de la pierre ?

Les années passèrent, et les Runes de Runamo furent, peu à peu, oubliées, sauf par la population autochtone qui appréhendait les Runes de Runamo comme un exercice spirituel, voici pourquoi :

Ces Runes, naturelles donc, non seulement révélaient une histoire, mais, fait encore plus surprenant, on s'aperçut, et on s'aperçoit encore aujourd'hui, que leur message, comme leur apparence, se modifient selon le temps, les moments de la journée et les jours de l’année, selon la position du Soleil et l’état mental de la personne qui les contemple. Elles se révèlent selon l’état de conscience de chacun. En effet, si vous vous rendez sur les lieux aujourd'hui, et que vous y retournez après demain, vous pourrez constater que les Runes présentent chaque fois un sens nouveau, une autre configuration. Vous remarquerez chaque fois des Runes différentes.

En résumé, il s'agit d'une vallée où un filon de quartz court sur plusieurs centaines de mètres en présentant des Runes issues, selon les géologues, de la fracturation naturelle de la roche. Le plus étrange est que ces Runes furent décryptées en 1834 par Magnusson sur 22 mètres, en révélant un poème scaldique racontant la bataille de Bravoll qui eut lieu non loin de là. Au 20ème siècle d'autres personnes s'intéressant à la Mythologie nordique sont venues sur le site pour vérifier la traduction de Magnusson, et, en comparant les relevés qu'il avait fait , ils se sont rendus compte que les Runes avaient changé ! Le message n'était plus le même ... Au fil des années plusieurs personnes sont venues relever les Runes aux mêmes endroits et se sont rendues compte qu'elles changeaient régulièrement, modifiant ainsi le message à chaque fois.

C’est un phénomène étrange, mais c’est l’essence de la découverte intérieure qui se trouve au cœur des mystères runiques.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire