vendredi 24 août 2012

La "Morgengabe"

La "Morgengabe"


Au début du 19ème siècle , il était encore coutume à la campagne que le lendemain de la nuit de noces, le mari offre à sa femme un don "MORGENGABE". Ce don était, soit de l'argent, soit quelques lopins de terre. Dans les villes cette coutume était déjà éteinte depuis longtemps.
A Strasbourg, vers les années 1570 cette coutume se faisait de plus en plus rare. Le montant du don devint en même temps symbolique. Il se transforma probablement en un simple présent d'usage comme une pièce d'orfèvrerie. Au seizième et au dix-septième siècle la 'MORGENGABE'' figure encore dans les contrats de mariage de Turckheim. C'était l'acte charnel qui était le facteur déterminant pour ce don du matin. Cela remonte à l'ancienne coutume germanique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire