mercredi 2 mai 2012

Triades

Triades
http://membres.multimania.fr/davidb211/newpage21.html



Les 46 premières triades ont ètè traduite à partir d'un manuscrit intitulé "Cyfrinach Beirdd Ynys Prydain" dont Shron Tunner a rendu compte dans "Vindication of the genuiness of the ancient British poems" . Les suivantes sont tirées d'une collection manuscrite de Llywelyn Sion, barde de Clamorgan (1560). 
(texte repris du livre de Jean-Louis Questin : Traité pratique de magie celte)

Il est trois unités primitives. Et il ne peut y en avoir davantage
Un Dieu
Une Vérité
Une Liberté, point ou se font équilibre toutes les oppositions
 
Il est trois choses, émanées à leur tour des trois unités primitives
La Vie
Le Bien
La Puissance
 
En Dieu sont trois nécessités primordiales
Que Dieu soit nécessairement la vie à son maximum
Que Dieu soit nécessairement la connaissance à son maximum
Que Dieu soit nécessairement la puissance à son maximum
 
 
Il est trois unités primitives. Et il ne peut y en avoir davantage
Un Dieu
Une Vérité
Une Liberté, point ou se font équilibre toutes les oppositions
 
Il est trois choses, émanées à leur tour des trois unités primitives
La Vie
Le Bien
La Puissance
 
En Dieu sont trois nécessités primordiales
Que Dieu soit nécessairement la vie à son maximum
Que Dieu soit nécessairement la connaissance à son maximum
Que Dieu soit nécessairement la puissance à son maximum
 
 Il est trois choses que Dieu, infiniment parfait, ne peut éluder
En toutes choses, faire le meilleur possible
En toutes choses, faire le plus nécessaire possible
En toutes choses, faire le plus beau possible
 
La Vie est soumise à trois nécessités, dufait de la perfection de son auteur
Elle ne peut être autre qu'elle est
Elle ne doit pas être autre qu'elle n'est
Elle ne peut être conçue d'une autre façon qu'elle n'est
 
En Dieu il est trois choses qu'il est nécessairement forçé d'être
La suprême Puissance
La suprême Intelligence
Le suprême Amour
 
 
Dieu possède donc trois suprématies
La Vie universelle
La Science universelle
La Puissance universelle
 
Il y a trois causes à la vie
L'Amour de Dieu
L'Intelligence de Dieu
La Puissance de Dieu
 
Il existe trois cercles dans la vie universelle ou Univers
Le cercle de Keugant, cercle vide, où nul être ne peut subsister, hormis Dieu
Le cercle d'Abred, cercle de la fatalité, du Destin ineluctable, où chaque nouvel état, chaque existance nouvelle, nait de la mort
Le cercle de Gwenwed, cercle de la Béatitude, le monde blanc, où chaque état nait de la vie.
 Il est trois genres d'existence de de vie pour les vivants
L'état de soumission à la Fatalité, dans l'Abîme (ANWN)
L'état de liberté morale, dans l'Humanité (ABRED)
L'état de félicité et d'amour parfait (GWENWED)
 
Il est trois choses inéluctables dans la Vie, trois nécessités
L'inévitable genèse dans le cercle d'Anwn
L'inévitable périple dans le cercle d'Abred
L'inévitable accès final dans le cercle de Gwenwed
 
Il y à trois nécessités fatales dans le cercle d'Aberd, nécessités inévitables
La manifestation la plus minime possible de l'Existence et le début de toute vie
La prise de possession du principe de Substance.De là dérive celui de croissance
La transformation de cette Substance et de cette Existence par la Mort et ses conséquences
 
 
Il y à trois choses qu'on ne peut réaliser, en quelque forme d'existence
La nécessité d'épuiser la Souffrance, sans laquelle on ne saurait obtenir la connaissance complète de Tout
La certitude d'obtenir une part en l'Infini Amour de Dieu
Réussir grâce à sa toute puissance, à faire ce qui est juste et bien
 
Il y a trais raisons d'être à la Fatalité et au Destin dans le cercle d'Abred
La nécessité de receuillir le fruit de chaque existence et état de Vie
La nécessité de connaitre toutes choses
La nécessité de receuillir la force morale nécessaire pour triompher de toute haine de toute répugnance, et pour de dépouiller du Mal en dominant les mauvais principes
 
Du principe de Fatalité et de Nécessité, découlent trois Calamités
Le Destin fatal
L'oubli des existences successives
La Mort, nécessaire aux renouvellements

En Dieu sont trois impossibilités, il ne se peut pas que Dieu soit à la fois
La plénitude du Bien en tant que devenir
La plénitude du bien en tant que désir
La plénitude du bien en tant que possibilité
 
Dieu nous donne trois preuves de ce qu'il a fait et de ce qu'il fera en tant que nature
Sa Puissance infinie
Sa Sagesse infinie
Son Amour infini
 
Dieu, infiniment parfait, à nécessairement trois desseins en créant chaque chose
Amoindrir le Mal
Accroitre le Bien
Justifier des différences entre les choses 
Il est trois nécessités primordiales, préexistantes à toutes les autres, qui doivent jouer avant que l'Etre atteigne la plénitude de la Connaissance
Traverser le Cercle d'Abred, en toutes ses modalités
Traverser Gwenved
Se souvenir de toutes choses, au long du Cercle d'Anwn
 
Il est trois contacts nécessaires avec le Cercle d'Abred
La nécessité de transgresser la règle et de se liberer de la Fatalité
La nécessité de se dépouiller du Mal et de la Corruption, et cela par la Mort
La nécessité d'accroître sa bonté propre et le principe de sa Personnalité
 
Il est trois moyens que Dieu accorde dans le Cercle d'Abred, pour triompher du Mal et du Principe d'Anéantissement
Le Destin primitif et sa Nécessité
L'oubli des modalités successives d'existences
La Mort
 
 
Il est trois événements, qui furent, simultanément, à l'origine de tout
L'Homme
La liberté, en tant qu'ordre autonome
La lumière spirituelle, éclairant les êtres sur ce qui est bien et mal
 
Il est donc pour l'Homme trois nécessités inéluctables
La nécessité de souffrir
La nécessité de se renouveler
La nécessité de choisir
 
Il est trois alternatives pour l'Homme
Le Cercle d'Abred ou le Cercle de Gwenwed en tant que but
La Fatalité ou la Liberté morale en tant que moyens
Le Mal ou le Bien en tant que résultats
 
La Fatalité inhérente au Cercle d'Abred découle de trois choses qui enchaînent l'Homme
Le défaut d'effort vers la Connaissance
Le défaut d'attachement et d'attirance vers ce qui est le Bien
La préférence pour ce qui est le Mal
 
Trois erreurs font tomber, inévitablement, dans le Cercle d'Abred, malgré qu'on soit attiré vers le Bien
L'orgueil égoïste, qui fait retomber en Anwn
Le mensonge égoïste, qui fait retomber en Gobren
La cruauté égoïste, qui fait retomber en Kenmil
 
Pour parvenir à l'état d'Homme, il est trois nécessités
Acquérir la Science
Acquérir l'Amour
Acquérir la Force morale
 
 
Il est troisvictoires sur le Mal et le Principe d'Anéantissement
La Science
L'Amour
La Force morale
 
Dans l'Humanité l'Etre possède trois privilèges
Le discernement du Bien et du Mal
La liberté du choix
Le début du pouvoir réalisateur
 
Il est trois différences, inévitables et nécessaires, entre Dieu,
l'Homme et le reste des êtres
La limite (d'espace et de durée) pour l'Homme
Le commencement de l'homme
Le renouvellement nécessaire de la condition humaine 
Il est trois états, particuliers au Cercle de Gwenved
Sans aucune souffrance (Annrwg)
Sans aucun besoin (Annesiau)
Sans aucune terminaison (Annarfod)
 
Il est trois choses que l'être retrouve dans le Cercle de Genwed
La Puissance primitive
La mémoire primitive
L'Amour primitif
 
Il est trois différences essentielles entre un être vivant et un autre, trois choses qui font que chaque être n'est absolument identifiable à aucun autre
La Personnalité essentielle ou Ame
Le souvenir de tout ce qu'il a pu être
La Destinée finale ou devenir
 
 
Il est trois dons que Dieu fait à tout vivant
La plénitude de sa descendance propre
La conscience du soi
La distinction particulière de son Ame des autres
 
Dans l'Humanité l'Etre possède trois privilèges
Le discernement du Bien et du Mal
La liberté du choix
Le début du pouvoir réalisateur
 
Par la compréhension de trois choses, on peut amoindrir le Mal la Mort, et triompher finalement
La compréhension de leur nature,de laur véritable aspect
La compréhension de leur cause et raison d'être
La compréhension de leur modalité d'action

Il est trois choses qui constituent la Connaissance, ou Science que chaque être doit finalement posseder
Avoir achevé la traversée de tous les états d'existence
Avoir le souvenir de la traversée de chacun de ces états de vie, avec ses incidents, ses peines et ses joies
Pouvoir traverser n'importe quel état d'existence, à volonté, aux fins d'expérience et d'appréciation
 
Tout être vivant a trois prééminences sur chacun des autres
vivants, dans le Cercle de Gwenwed
Sa vocation propre ou personnalité finale
La liberté morale
Son âme elle même
 
Il est trois choses qui sont impossibles, sauf à Dieu
De supporter l'éternité absolue du Cercle de Keugant
De participer à tous les états d'existence sans se renouveler
D'améliorer et de renouveler toutes choses sans le faire à perte
 
 
Il est trois choses qu'on ne pourra jamais anéantir
La "forme" de l'être (sa nature, sa race)
La "Substance" de l'être (sa personnalité, le soi)
La "valeur" de cet être (son niveau moral, son degré d'évolution)
 
Il est trois mobiles du renouvellement et de la condition humaine, dans le Cercle de Gwenved
L'instruction (qui augmente la connaissance)
La Beauté (sa recherche)
Le repos
 
Il est trois choses qui sont sans cesse en croissance dans l'univers
La Force ou Lumière divine
La Conscience ou Vérité
L'Ame vivante ou VieIl est trois choses qui sont sans cesse en decroissance et en voie de disparition dans le monde.
Les ténèbres ou Ignorance
Le mensonge ou Erreur
La Mort
 
Il est trois choses qui vont chaque jour en se renforçant
L'Amour
La Science
La Justicee
 
Il est trois choses qui vont s'affaiblissant sans cesse
La haine
La Déloyauté
L'Ignorance
 
 
Il est trois plénitudes au sein du cercle de Gwenwed
Le fait d'avoir participé à chaque état de vie et d'avoir finalement la plénitude de l'un d'eux
La cogestation de chaque principe ou Ame, et la supériorité en l'un d'eux
Le fait d'aimer tout être, et d'aimer cependant par-dessus tout Dieu
 
Il est trois nécessités auxquelles ne peut se soustraire Dieu lui même
Le fait d'être Infini lui-même
Le fait d'être obligé de se limiter, par rapport à ce qui est limité, et cala parce que le relatif ne pourrait alors concevoir l'absolu
Le fait d'être unifié avec chaque état de vie
 
Il est trois choses ne peuvent pas ne pas exister
La Vie
La Puissance
La Vérité
 Dieu existe par le concours de trois choses
La Vie
Le pouvoir
La Connaissance
 
Les trois essences principales de la Bonté
Amour
Pouvoir
Sagesse et donc Justice et Vérité
 
Il est trois Unités il ne peut y en voir d'autres
Un Dieu
Une Vérité
Un point de liberté
 
 
Il est trois distinctions nécessaires entre l'homme et Dieu
L'homme a une grandeur déterminée
L'homme a un commencement
L'homme peut varier
 
Il est trois genres d'existences
Dieu en Keugant
Les vivants en Gwenwed
Les morts en Abred
 
Il est trois choses que Dieu ne peut être
Faiblesse
Sans Sagesse
Sans miséricorde
 Il est trois choses que Dieu ne peut être
Fou
Faible
Sans miséricorde
 
Trois choses que Dieu ne peut être
Tout ce que doit être
Tout ce que veut être
Tout ce que peut être la Bonté parfaite
 
Il est trois choses sans lesquelles il ne paut y avoir ni Dieu, ni parfaite Bonté
La connaissance parfaite
La Volonté parfaite
La Puissance parfaite
 
 
Les trois buts vers lesquels s'oriente l'oeuvre divine dans la formation de toute chose
Dompter, affaiblir le mal
Exalter, fortifier le bien
Et manifester chaque nature conformément à sa destinée
 
Il est trois choses que Dieu a fixées comme étant les principales de toute existence
L'Amour
La Vérité
La connaissance
 
Il est trois soutiens d'un homme vertueux
Dieu
Sa Conscience personnelle
La louange de tous les sages

Il est trois choses que Dieu manifeste
La Puissance
L'Excellence
Et la Nécessité de son Etre
 
Il y a trois existences nécessaires qui ne peuvent qu'être
La grandeur suprême de chaque chose qui est Dieu
La petitesse suprême de chaque chose qui est le néant
Et le milieu qu'est le fini
 
Trois choses qui ne peuvent qu'être en tout lieu ou en tout temps
Ce qu'il y a de plus nécessaire
De plus avantageux
Et de plus désirable, et cela ne peut qu'être Dieu
 
 
Trois choses que Dieu ne peut pas ne pas accomplir
Ce qui est le plus utile
Le plus nécessaire
Et le plus désiré
 
Les trois témoignages rendus à Dieu par ses Oeuvres
Son infini pouvoir
Sa connaissance infinie
Et son amour infini
Car il n'y a rien que ces attributs ne puissent accomplir, ne puissent poursuivre, ne puissent désirer
 
Les trois principaux attributs de Dieu
Essence
Connaissance
Et Pouvoir

Les trois principales propriétés de la Connaissance
Sensibilité
Compréhension
Et Activité
 
Les trois principales propriétés de l'Essence
La Substance
La Qualité
Le Mouvement
 
Les trois principales propriétés de la Puissance
L'Amour
Le But
Et la Loi
 
 
Les trois principales manifestations de Dieu
Ce que peut faire la Puissance parfaite
Ce qui est accompli par l'Amour parfait
Et ce qui suit la Connaissance parfaite
 
Autrement dit, les trois manifestations de Dieu
Paternité
Filiation
Spiritualité
 
Trois choses qui sont une dans la Volonté et le But avec toute Bonté
Dieu dans son Pouvoir
Une conscience vigilente
Et le jugement des sagesLes trois sources des êtres animés dans les mains de Dieu
L'Amour, désirant le bonheur pour le plus grand développement de la compréhension parfaite
La Sagesse, connaissant les moyens suprêmes
Et le pouvoir, de réaliser la suprême conception de l'intelligence et de l'amour
 
Les trois causes de tous les actes
La nécessité et la contingence dans le cercle d'Abred
Le choix par le moyen de la liberté dans la vie humaine
Et le choix par amour dans le cercle de Gwenved
 
Les trois opérations communes de l'homme avec Dieu
Souffrir
Réfléchir
Et Aimer
 
 
Trois choses qui sont en désaccord avec Dieu
Le malheur
Le mensonge
Et le désespoir
 
Trois places où résidera Dieu dans sa plénitude
Là où il sera le plus aimé
Là où il sera le plus recherché
Là où l'égoïsme sera le moindre
 
Il y a trois choses où Dieu réside lorsqu'elles sont recherchées
La miséricorde
La vérité
Et la Paix 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire