samedi 26 mai 2012

La saga d'Oddr aux Flèches


[Semaine scandinave] La saga d'Oddr aux Flèches

La Örvar-Odds saga, la troisième des Sagas des Hommes de Hrafnista, raconte la vie d'Oddr aux Flèches, fils de Grímr à la Joue Velue et Lofthæna, et petit-fils de Ketil le Saumon de la Maison de Hrafnista et Hrafnhildr Brúnadóttir de Finlande. Sa Saga est bien plus longue et développée que celle de son père et de son grand-père.

  • La Prophétie de la Völva

    Quand Lofthæna, encore enceinte, voulut revoir son père Haraldr,hersir du Vík ("la Baie", région de l'actuelle Oslo au sud-est), les deux parents passèrent par Berurjóðr (au sud-ouest). C'est là chez leur ami Ingjaldr que Lofthæna accoucha d'Oddr. Ingjaldr devint donc son père adoptif. Oddr fut laissé en fosterage chez Ingjaldr et devint le "frère juré" du fils d'Ingjaldr Ásmundr.

    Oddr était un grand archer et il se fit faire un carquois spécial de grande taille, dans la peau d'un bouc noir.

    Quand il grandit, une Völva (Sorcière, Voyante) nommée Heiðr prophétisa qu'Ásmundr aurait une vie glorieuse mais mourrait jeune, alors qu'Oddr aurait une vie longue mais périrait tué par son cheval gris Faxi ici-même à Berurjóðr.

    Oddr prit donc le cheval gris, revint chez ses parents à Hrafnista et y enterra le cheval, en pensant ainsi éviter la Prophétie.
  • Le Voyage en Bjarmaland

    A Hrafnista, il fit la connaissance de son frère Guðmundr, fils de Grímr à la Joue Velue, et de son cousin Sigurðr, fils de la soeur de Grímr. Guðmundr et Sigurðr voulaient partir naviguer vers le nord et refusèrent de prendre avec eux le jeune Oddr. Mais leur navire n'avait pas de vent favorable et Guðmundr fit un rêve où un Ours blanc menaçait l'embarcation. Sigurðr expliqua qu'il s'agissait de lafylgja d'Oddr (son Esprit tutélaire) et qu'ils ne pourraient pas avoir de vent sans emmener Oddr.

    Grímr à la Joue Velue donna alors à Oddr les trois Gusisnautar (les Présents de Gusirr) qu'il avait hérités de Ketil le Saumon, et dit que ces trois flèches magiques retournaient à ceux qui les lançaient. Les trois Flèches avaient été fabriquées par les Dvergar (les Nains). Oddr rejoint ses frères avec son "frère de sang" Ásmundr.

    Ils partirent au nord. Ils pillèrent d'abord le pays des magiciens Sâmes et continuèrent jusqu'à la lointaine Bjarmaland. Quand ils combattirent des Sâmes, Oddr conseilla de jeter les cadavres des ennemis tués dans l'eau car ils étaient des magiciens qui pouvaient faire combattre même leurs morts. Ils y gagnèrent des trésors mais une énorme tempête les frappa et ils durent jeter l'argenterie bjarmienne par dessus bord.

    Revenus à terre, ils arrivèrent chez un peuple magique qui mélangeait des êtres de diverses tailles, des trölls et des Géants. Un Géant se servit même d'un sortilège d'Envoi (Sending) pour bombarder des rochers sur leurs navires. Grâce aux Présents de Gusirr, Oddr tua un groupe de Géants et il gagna son surnom d'Örvar-OddrOddr aux Flèches.

    Ils eurent les mêmes vents pour revenir à Hrafnista, chargés de trésors du Bjarmaland.
  • Expéditions de víking et la première réalisation de la Prophétie

    Oddr décida de devenir pour quelques temps un víking (un pirate). Il partit affronter avec ses navires Hálfdan sur les Rocs de la rivièreGautelfr. Il le tua et lui prit son navire à la proue de "Drekki" qu'il nomma Hálfdanarnaut (le Présent de Hálfdan).

    Après d'autres combats contre d'autres vikings et des berserkers, il rencontra le grand viking Hjálmarr et son allié Þórðr Splendeur-de-l'étrave en Svíþjóð (Suède). Hjálmarr avait des forces bien supérieures mais il décida d'écarter la différence pour que le combat avec les troupes d'Oddr soit équitable. Après avoir bataillé pendant trois jours avec les navires de Hjálmarr, ils reconnurent leur valeur mutuelle. Oddr et Hjálmarr devinrent eux aussi "frères jurés" et décidèrent de s'associer. Hjálmarr lui expliqua son Code d'honneur qui consistait à ne jamais manger de chair crue et ne pas enlever de femmes. Hjálmarr aurait voulu épouser Ingibjörg, la fille du roi Hlöðvér de Svíþjóð mais celui-ci, s'il accordait terre-franche au Viking n'en voulait pas comme gendre.

    Ils partirent alors en expédition vers les Îles britanniques. Ils ravagèrent l'Ecosse, les Orcades et arrivèrent en Irlande. Mais c'est là que son frère juré Ásmundr fut tué d'une flèche. Il était mort jeune comme l'avait dit la Prophétie.

    Oddr devint furieux et massacra les Irlandais, y compris les femmes, contrairement au Code d'honneur de Hjálmarr. Il allait enlever la belle Irlandaise Ölvör quand elle lui promit en échange de sa liberté de lui tisser une tunique magique qui pouvait protéger de toute chose, sauf si on était en train de fuir. Oddr accepta et revint l'été suivant pour obtenir la tunique. Il demanda alors Ölvör en mariage. Ils eurent une fille nommé Ragnhildr.

    Un méchant homme nommé Ögmund Eyþjófsban (Meurtrier d'Eyþjóf), qui semblait aussi fort qu'Oddr lui-même, tua leur associé Þórðr par traîtrise et Oddr jura de le venger.

    Puis les associés aidèrent le Viking Skolli à prendre le royaume de Játmundr en Angleterre et Hjálmarr refusa de prendre le royaume pour lui, bien que cela lui aurait permis d'obtenir enfin la main d'Ingibjörg de Svíþjóð.
  • La Bataille de Samsey

    Oddr et Hjálmarr revinrent sur l'île Samsey. Ils durent alors affronter les 12 Berserks fils d'Arngrímr. Hervarðr, Hjörvarðr, Hrani, Angantýr, Bíldr, Búi, Barri, Tóki, Tindr, Tyrfingr et les deux jumeaux Haddingjar. Oddr vit par Double Vue leurs Esprits tutélaires de guerriers-fauves, des Taureaux et des Chiens. Il portait sa tunique mais avait oublié son carquois et ses flèches sur le navire. Il dut donc se battre à la hache.

    Angantýr portait la célèbre épée magique au tranchant d'orTyrfingr, qui avait été forgée par les Dvergar Dvalinn et Durin, mais ceux-ci avaient aussi maudit l'épée pour qu'elle cause la perte de celui qui la possédait. Angantýr proposa de se battre contre Oddr pour voir qui l'emporterait entre son épée qui pénétrait toute matière et la tunique magique cousue par Ölvör. Mais Hjálmarr tint à affronter Angantýr lui-même, malgré les recommandations d'Oddr.

    Oddr réussit à vaincre les berserkers mais Angantýr qui portait Tyrfing et le fidèle ami Hjálmarr s'entretuèrent.


    Hjálmarr, agonisant, chanta un Hymne funéraire et fit promettre à Oddr de ramener son corps à la princesse Ingibjörg de Svíþjóð. Oddr enterra Angantýr avec l'épée maudite Tyrfingr. Il ramena le corps de Hjálmarr à Uppsalir et Ingibjörg mourut aussitôt en apprenant son décès. Ils furent inhumés ensemble sur un tertre.
  • Nouveaux Voyages d'Oddr à la recherche d'Ögmundr Eyþjófsban

    Oddr continua ses expéditions car il cherchait toujours Ögmundr Eyþjófsban, qui avait tué son ami Þórðr. Arrivé sur la côte de France, Oddr décida de se faire baptiser comme chrétien.

    Il continua ses voyages et vint même se baigner dans les eaux du Jourdain. Il fut alors capturé par un Vautour géant qui l'emporta jusqu'à son nid pour ses petits.

    Oddr tua la progéniture du Vautour et vit qu'il était auRisaland (Pays des Géants). Il devint l'ami d'un Géant nomméHildir qui naviguait sur une barque de pierre. Hildir devait défier ses deux frères Úlfr et Ylfingr au þing des Géants dans un combat de fauves. Oddr proposa de prendre un grand ours sauvage dans l'île aux Loups pour vaincre le grand loup d'Úlfr et l'ours blanc d'Ylfingr. Oddr coucha avec la fille de Hildir,Hildigunnr et elle accoucha d'un garçon nommé Vignir.

    Hildir devint Roi des Géants après cette compétition de bêtes et confia à Oddr où il avait mis son trésor sous une lourde pierre. Oddr décida de s'enfuir mais ne put voler qu'une partie du trésor car la pierre était trop lourde.

    Il rencontra ensuite un homme nommé Rauðgrani (Barbe-rousse) et Oddr s'associa à son équipage. Barbe-rousse lui apprit alors les origines de son ennemi juré, Ögmundr Eyþjófsban.

    Le roi Hárekr de Bjarmaland avait voulu se venger d'Oddr pour son raid et il s'unit à une Géante nommée Grímhildr en entonnant des enchantements (galdr). C'est ainsi qu'il conçut Ögmundr.

    Ögmundr était monstrueux comme un Tröll et avait une peau bleue et noire, avec une grande touffe d'où son surnom de Flóki. Ils firent un grand rituel de transe (seiðr) pour le rendre invulnérable. Ögmundr tua le grand héros Eyþjóf, ce qui lui vaut son surnom. Sa mère Grímhild s'est transformée en un monstre volant à tête humaine (finngálkn) et Oddr décida de s'attaquer d'abord à elle.

    Le monstre avait de grandes griffes qui tenaient chacune une épée. Oddr put tuer la créature avec les Trois Flèches magiques mais pas avant que plusieurs hommes de Barbe-rousse n'aient été tués.

    Oddr retrouva alors son fils demi-géant, Vignir qui lui dit qu'Ögmundr Eyþjófsban était parti loin au nord-ouest, au pays deHelluland, au-delà du Groënland.

    Ils arrivèrent à deux îles et certains descendirent sur l'île qui fut submergée et les noya. Il s'agissait en fait de deux immenses baleines qu'Ögmundr Eyþjófsban avait envoyées par magie contre Oddr.

    Mais quand ils furent arrivés en Helluland, Ögmundr Eyþjófsban tua Vignir à coups de dents. Comme il était invulnérable contre toute arme de fer, Oddr prit un gourdin de bois, mais Ögmundr Eyþjófsban réussit à s'enfuir.

    Oddr le poursuivit alors vers la Route de l'Est qui va de la Mer Baltique à l'Empire des Grecs. Ögmundr Eyþjófsban s'était réfugié comme gendre d'un Géant et Oddr dut user de ses flèches contre l'armée des Géants et de ses mains pour finalement arracher la peau des os d'Ögmundr. Il se dit qu'il avait enfin réussi à éliminer son ennemi.

    Barbe-rousse disparut alors et Oddr comprit qu'il devait s'agir du dieu Óðinn, qui venait lui donner des conseils.
  • Derniers Voyages en Orient et retour d'Ögmundr Eyþjófsban

    Oddr continua ses voyages vers l'Est. Il servit dans la Cour du RoiHerrauðr en Garðaríki (Russie) et y gagna un championnat de boisson où il chanta bien des poèmes. Il obtint d'un homme mystérieux de nouvelles flèches en pierre qui lui furent utiles pour tuer le roi magicien Álfr de Bjálki, qui était si puissant qu'il pouvait atteler ses chevaux à des étoiles. Le roi lui offrit une skjaldmær("Vierge à l'écu", une Valkyrie) pour tenir son bouclier mais Oddr la laissa se noyer dans un marécage.

    Mais Oddr découvrit alors que le roi masqué Kvillánus qui régnait sur tout le Garðaríki n'était autre que son vieil ennemi, Ögmundr Eyþjófsban, qui avait survécu après qu'Oddr avait arraché sa peau et ses cheveux.

    Oddr comprit enfin qu'il ne pourrait jamais vraincre son ennemi juré car c'était un Esprit et non un homme. Il accepta de mettre fin à son projet de se venger et s'accorda avec Kvillánus-Ögmundr.
  • La réalisation de la Prophétie : la mort d'Oddr le Grand Voyageur

    Oddr épousa Silkisif, une fille du roi Herrauðr, et eut deux fils, Ásmundr et Herrauðr.

    Il avait eu une longue vie et décida de revenir chez lui, en Hrafnista. Tant de temps était passé qu'il n'y avait plus que des ruines mais les habitants l'acclamèrent comme le Seigneur de Hrafnista.

    Il repassa même par Berurjóðr, là où il avait été élevé et il passa devant un crâne de cheval qui avait voyagé là depuis Hrafnista. Un Serpent sortit du crâne et mordit Oddr. Il fut mortellement frappé et la Prophétie de la Voyante se réalisa car c'était le squelette de son cheval Faxi. Il entonna un grand poème funéraire et mourut.

    Les fils d'Oddr et de Silkisif fondèrent leur maison en Garðaríki mais Ragnhildr, sa fille née d'Ölvör d'Irlande, revint fonder sa famille en Hrafnista.


  • Le Cycle de Tyrfing précise que l'épée maudite des Nains devait commettre trois actes maléfiques à chaque fois qu'elle était sortie de son fourreau. La mort de Hjálmarr fut le premier mais plus tard la fille d'Angantýr vint réveiller les morts et déterrer l'épée. Tyrfing fit alors commettre un crime fratricide entre ses enfants et son fils Heidrek fut ensuite lui-même tué par ses propres serviteurs.

    Cette Saga semble d'ailleurs complètement oublier l'épéeDragvendil qui apparaît tant dans les deux petites sagas de Ketil le Saumon et de Grimr à la Joue Velue. Un des associés de Barbe-rousse et Oddr en Garðaríki, Sírnir, a aussi une épée magique qui porte un nom, "Sniðill".

    La version de la Bataille de Samsey dans la Geste des Danois de Saxo Grammaticus précise d'Oddr s'y battait non avec ses célèbres flèches mais avec le Gouvernail de son navire.

    La Saga d'Oddr le Grand Voyageur mélange de nombreux éléments de mythes divers. Il semble y avoir une influence d'Ulysse quand il affronte des Géants qui lui jette des rochers sur son navire. Le grand archer mordu au pied par le serpent peut aussi rappeler le mythe dePhiloctète (mais cela peut être une coïncidence). L'épisode avec l'Oiseau géant ressemble beaucoup à celui du Second Voyage deSinbad le Marin (si ce n'est que Sinbad se fait prendre volontairement par le Roc). Oddr passe ses dernières années à régner sur Hólmgarð (la ville russe de Novgorod) et il y a une contamination avec la vie du Varègue Oleg le Sage, qui meurt de la même manière mordu par un serpent avec la même prophétie.

    http://anniceris.blogspot.ca/2011/02/semaine-scandinave-la-saga-doddr-aux.html

    1 commentaire:

    1. Ces histoires ont toutes été réelles? J'ai l'impression d'avoir déjà appris certaines à l'école. Je pense en tout cas qu'elles sont assez passionnantes. J'ai vraiment eu l'impression d'assister aux scènes.

      RépondreSupprimer