samedi 28 avril 2012

Mahâbhârata Résumé Livre V



MahâbhârataRésumé Livre V



Retour à la page d'accueil

LE LIVRE DES PRÉPARATIFS

(49) Les préparatifs : 1-21
5.1. Après le mariage d'Abhimanyu, les rois se rassemblent dans le Palais de l'Assemblée de Virâta/Description de l'assemblée/Krishna prend la parole/ Il rappelle les tribulations des Pândava, depuis la partie de dés jusqu'à leur année incognito chez Virâta/Yudhishthira ne demande pas tout le royaume, mais une part acceptable de celui-ci/Si les Pândava continuent à être bafoués, ils pourraient se lancer dans la guerre, et la gagner avec leurs alliés/Krishna propose d'envoyer un messager à Duryodhana pour lui proposer de céder la moitié du royaume.
5.2. Balarâma approuve la proposition de Krishna/Il demande que le messager se conduise humblement/Après tout, Yudhishthira a bien accepté de jouer aux dés contre Shakuni, qui n'est pas à blâmer/ Yuyudhâna se met en colère :
5.3. Il n'est pas question de dire le moindre mal de Yudhishthira !/Il ne pouvait faire autrement que de jouer la partie de dés, et il y a eu tricherie/Yudhishthira n'a pas à plaider son bon droit/C'est au combat que son droit sera reconnu/Et il a les héros nécessaires pour gagner la bataille/Ainsi, que Duryodhana rende le royaume, ou que les Kaurava périssent au combat.
5.4. Drupada approuve Yuyudhâna/Il propose de rallier de toute urgence, avant que Duryodhana le fasse, tous les rois susceptibles de les rejoindre/ Liste de ces rois/Il propose son chapelain comme messager auprès de Duryodhana.
5.5. Balarâma approuve la proposition de Drupada/Mais lui-même doit la même loyauté aux deux camps/Que Drupada se charge de rallier les rois, et si Duryodhana n'accepte pas la paix, qu'il le lui fasse savoir/Krishna part pour Dvârakâ/Des messages sont envoyés aux rois par Drupada et Virâta/Les Matsya et les Pâncâla rassemblent leurs armées/Duryodhana envoie aussi des messagers aux rois pour les rallier à sa cause.
5.6. Drupada prépare à sa mission son chapelain, un vieux brâhmane/Il devra rappeler le bon droit à Duryodhana, en présence de Vidura, de Drona, de Kripa et de Bhîshma qui l'appuieront/Pendant ce temps, Yudhishthira fera ses préparatifs pour la guerre/Départ de l'ambassadeur.
5.7. Duryodhana, instruit par ses espions, va rejoindre Krishna à Dvârakâ/ Arjuna fait de même/Quand ils arrivent, Krishna dort/Duryodhana s'installe sur un trône à la tête de Krishna, Arjuna reste debout à ses pieds/Quand Krishna s'éveille, Duryodhana lui demande son alliance : il est le premier arrivé/Oui, répond Krishna, mais c'est Arjuna qu'il a vu en premier/Arjuna, le plus jeune pourra choisir : ou bien les armées de Krishna, ou bien Krishna lui-même, sans armes/Arjuna choisit Krishna, et Duryodhana se réjouit de s'être procuré ainsi une armée aguerrie, et que Krishna ne combatte pas/Balarâma, lui, ne prendra pas part à la guerre, ni dans un camp, ni dans l'autre/Kritavarman met une grande armée à la disposition de Duryodhana/Krishna accepte de conduire le char d'Arjuna.
5.8. Shalya avec une grande armée, part rejoindre le camp des Pândava/Duryodhana fait bâtir un camp splendide où Shalya s'arrête en route et est reçu avec les honneurs dus à un dieu/Il demande qui a construit ce camp et Duryodhana se présente/Shalya lui accorde une faveur, et Duryodhana lui demande d'être le commandant en chef de ses armées/Shalya ne peut faire autrement que d'accepter/Il va en informer les Pândava/Yudhishthira le félicite, mais lui demande une faveur : abattre l'orgueil de Karna quand celui-ci combattra Arjuna et que Shalya sera son cocher/Shalya promet/Même les dieux ont eu leurs difficultés/Voir l'Histoire d'Indra et de sa femme.
5.9. La victoire d'Indra sur Vritra/Tvastri avait créé un fils à trois têtes, Trishiras, pour pendre la place d'Indra/Trishiras se livre à de sévères austérités/Indra envoie les apsaras pour le séduire, mais celles-ci échouent/Indra le tue de son foudre/Il demande à un bûcheron de lui couper les têtes/Le bûcheron fait honte à Indra et s'exécute/Tvastri, furieux, engendre Vritra pour tuer Indra/Vritra avale Indra/Les dieux créent le bâillement, et Indra en profite pour sortir/La bataille fait rage entre Indra et Vritra, et Indra bat en retraite et va trouver Vishnu avec les dieux.
5.10. Vishnu leur conseille de faire un pacte avec Vritra/Celui accepte, en posant la condition qu'il ne puisse être tué ni par le sec ni par le mouillé, ni par la pierre ni par le bois, ni par la foudre ni par les armes, ni de jour ni de nuit/Indra rencontre Vritra au crépuscule, au bord de l'océan/De l'écume s'entasse, ni sèche, ni mouillée/Indra prend de l'écume et la lance sur Vritra/Vishnu y entre, et Vritra est tué/Indra, ainsi coupable du meurtre d'un brâhmane, est plein de remords et se cache dans les eaux.
5.11. Les dieux remplacent Indra par le roi Nahusha et lui donnent le pouvoir de s'imprégner de la force de tous ceux qu'il rencontre/Nahusha apprécie sa nouvelle condition/Il aperçoit Shacî, la femme d'Indra, et lui enjoint de le servir/Shacî cherche refuge chez Brihaspati/Nahusha est furieux.
5.12. Les dieux cherchent à calmer Nahusha, mais celui-ci ne veut rien entendre et réclame Shacî/Les dieux vont la chercher, mais Brihaspati refuse de la leur remettre/Il conseille cependant à Shacî de se rendre auprès de Nahusha et d'obtenir un délai/Le temps fera le reste.
5.13. Nahusha demande à Shacî qu'elle l'aime comme son époux/Shacî promet, mais demande un délai : elle veut savoir ce qu'est devenu Indra/Les dieux demandent à Vishnu comment venir en aide à Indra, coupable du meurtre d'un brâhmane/Vishnu promet que si Indra fait un sacrifice du cheval, il sera purifié/Quant à Nahusha, il trouvera sa mort par sa propre faute/Indra offre le sacrifice et est purifié/Mais Nahusha s'est nourri de la force de tous ceux qu'il a rencontrés, et ne peut être vaincu/Indra disparaît de nouveau/Shacî invoque la déesse de la nuit, et suscite un oracle, auquel elle demande où est Indra.
5.14. Shacî suit l'oracle/Elle trouve Indra, caché dans la tige d'un lotus, au milieu d'un étang/Après être devenue minuscule elle-même, Shacî rejoint Indra et le loue/Indra lui demande pourquoi elle est venue/Elle lui raconte les avances de Nahusha et lui demande de le tuer.
5.15. Indra ne peut rien faire contre Nahusha qui est trop fort, mais il suggère un plan que Shacî devra exécuter : qu'elle demande à Nahusha d'atteler les Rishi à son char et de venir la chercher dans cet équipage/Cette idée plaît à l'orgueil de Nahusha et il la met à exécution/Pendant ce temps, elle demande à Brihaspati de chercher Indra/Brihaspati offre un sacrifice et envoie Agni chercher Indra/Agni revient : il n'a pas trouvé Indra sur terre/Il ne reste que les eaux à explorer, mais cela, il ne le peut pas !/Brihaspati lui enjoint d'entrer dans les eaux.
5.16. Eloge d'Agni/Agni est né des eaux, il peut donc y entrer à nouveau/Agni trouve Indra, caché dans sa tige de lotus/Brihaspati va trouver Indra/ Eloge d'Indra/Indra reprend sa taille et demande à Brihaspati ce qu'il peut faire pour lui/Brihaspati lui rapporte que les dieux ont pris Nahusha pour le remplacer, que celui-ci est devenu puissant en absorbant la puissance de ceux qu'il rencontre et qu'il a attelé les Rishi à son char/Les dieux Kubera, Yama, Soma et Varuna arrivent : ils sont prêts à aider Indra à vaincre Nahusha, moyennant une part du sacrifice/Agni offre aussi ses services, moyennant une part du sacrifice.
5.17. Agastya arrive et raconte que Nahusha a été chassé du ciel parce qu'il s'est trompé sur un hymne védique/Dans sa colère d'être corrigé, il a frappé Agastya, qui le chasse du ciel et le condamne à prendre la forme d'un serpent pour dix mille ans/Agastya demande à Indra de reprendre sa place comme roi des dieux.
5.18. Indra reprend sa place, honoré par tous/Ainsi, conclut Shalya, Indra, comme Yudhishthira, a dû se cacher/Nahusha a été chassé, comme le sera Duryodhana/Shalya renouvelle sa promesse d'abaisser l'orgueil de Karna quand il sera son cocher.
5.19. Yudhishthira est rejoint par Yuyudhâna (Sâtvata), Dhrishtaketu (Cedi), Jayatsena (Magadha), Pândya, Drupada (Pâncâla), Virâta (Matsya), avec leurs armées. Il dispose ainsi de sept armées/ Duryodhana est rejoint par Bhagadatta, Bhûrishravas, Shalya, Kritavarman (Bhoja et Andhaka), Jayadratha (Sindhu), Sudakshina (Kâmboja), Nîla (Mahîshmatî), les rois d'Avanti (Vinda et Anuvinda), les cinq frères Kekaya avec leurs armées/Il dispose ainsi de onze armées.
5.20. Le vieux chapelain, ambassadeur de Drupada, arrive à la cour de Duryodhana/Il rappelle les droits des Pândava et qu'ils ont été écartés injustement et par des moyens douteux de leur part d'héritage/Les Pândava ne souhaitent pas la guerre, mais sont prêts à combattre si leur droit n'est pas reconnu/Et leur puissance est redoutable !
5.21. Bhîshma approuve les paroles de l'envoyé/Karna lui coupe la parole/Duryodhana ne cédera pas un pouce du royaume sous la menace/ Les Pândava n'ont qu'à rester dans la forêt !/Dhritarâshtra les calme et décide d'envoyer Samjaya en ambassadeur.
(50) L'ambassade de Samjaya : 22-32
5.22. Dhritarâshtra rappelle la droiture des Pândava et la vilenie de son fils/Il rappelle la puissance des Pândava et de Krishna/Il craint que l'issue d'une guerre ne soit pas favorable à son fils/Il donne à Samjaya la mission de tout faire pour l'éviter.
5.23. Samjaya arrive à Upaplavya et salue Yudhishthira/Ils se demandent réciproquement des nouvelles de leurs proches/Yudhishthira en profite pour rappeler les exploits des Pândava/Samjaya fait appel à la droiture de Yudhishthira.
5.24. Samjaya rapporte les paroles de Dhritarâshtra/Eloge des Pândava/La guerre serait folie : aucun bien ne sortirait de la victoire ou de la défaite/La paix est vivement désirée.
5.25. Yudhishthira répond qu'il ne désire pas la guerre/Mais leur sort est injuste/Dhritarâshtra se laisse mener par son fils, au détriment de la justice, malgré les conseils de Vidura/Les Pândava peuvent obtenir leur droit par la force/Yudhishthira est prêt à pardonner ce qui s'est passé, mais il doit régner sur Indraprashta.
5.27. Samjaya fait appel au sens du devoir de Yudhishthira/Pourquoi être parti en exil après la partie de dés, s'il veut maintenant déclencher la guerre ?/ Il faut savoir pardonner/Les conséquences de la guerre seraient désastreuses/Que Yudhishthira abandonne toute prétention pour rester dans la voie des justes.
5.28. Yudhishthira est incertain sur la conduite à tenir : renoncer à son droit ou faire la guerre/Il s'en tiendra à l'avis de Krishna : c'est un arbitre impartial.
5.29. Krishna montre que l'action est préférable à l'inaction pour Yudhishthira/Le fils de Dhritarâshtra l'a privé de son héritage aux yeux de tous/Draupadî a été humiliée/Samjaya n'a pas protesté alors au nom de la justice : pourquoi donne-t-il des leçons maintenant ?/Krishna propose d'aller lui-même en ambassade auprès de Dhritarâshtra/S'il échoue, ce sera la guerre.
5.30. Samjaya s'en va/Salutations de Yudhishthira/Il le charge de messages bienveillants pour tous et conclut : Que Duryodhana lui rende Indraprashta, ou ce sera la guerre.
5.31. Que Dhritarâshtra leur permette de vivre harmonieusement ensemble, que Bhîshma appuie cette demande, que Vidura parle pour la paix/Que Duryodhana leur rende leur part et ils oublieront le passé/Qu'il leur donne seulement cinq villages, et la paix régnera.
5.32. Samjaya arrive à Hâstinapura/Il représente à Dhritarâshtra la juste conduite de Yudhishthira et sa résolution/Il blâme Dhritarâshtra d'avoir laissé se développer la discorde et d'être tombé sous la coupe de son fils/Samjaya se retire : il délivrera le message de Yudhishthira le lendemain devant tous.
(51) La veille : 33-41
5.33. Dhritarâshtra envoie chercher Vidura/Inquiet de ce que va dire Samjaya, il ne peut trouver le sommeil et désire entendre des paroles apaisantes/ Vidura discourt sur l'homme sage et sur le fou, sur les qualités ou les défauts qui vont par un, deux,  jusqu'à dix, sur les qualités d'un bon roi/ Il en déduit que Dhritarâshtra doit rendre leur part aux Pândava et faire la paix.
5.34. Vidura discourt sur la loi et le profit, sur la bonne conduite, sur la maîtrise des sens, sur les paroles blessantes/Yudhishthira doit régner.
5.35. Vidura rapporte l'Entretien de Sudhanvan et de Virocana/Keshinî demande si les brâhmanes sont supérieurs aux Daitya/Virocana répond que oui/ Sudhanvan, un brâhmane, refuse cependant de s'asseoir à côté de lui/Le brâhmane a droit à un siège moins élevé, rétorque Virocana/Ils parient leur vie là-dessus et vont interroger Prahrâda, le père de Virocana/Prahrâda donne raison à Sudhanvan/Sudhanvan, pour récompenser Prahrâda d'avoir été un arbitre juste, laisse la vie sauve à Virocana/Vidura cite en vrac des maximes d'intérêt général/Il demande à Dhritarâshtra de traiter Yudhishthira comme un fils.
5.36. Les Sâdhya demandent à un descendant d'Atri des paroles de sagesse/ Celui-ci cite de nombreuses maximes/Dhritarâshtra demande ce qui fait la grandeur d'une famille/Vidura expose les qualités d'une bonne famille et les conduites à éviter/Dhritarâshtra se reproche sa fausseté envers Yudhishthira/Vidura lui montre qu'il est nécessaire pour être heureux de protéger l'unité de la famille/Ainsi, il doit s'élever contre Duryodhana.
5.37. Vidura rapporte les dix-sept conduites infructueuses et les six raisons d'une vie abrégée/L'importance d'un bon conseil/Vidura donne quelques avis sur les relations entre maîtres et serviteurs, et sur la bonne conduite/ Il met Dhritarâshtra en garde contre une querelle avec les Pândava/Il lui rappelle les cinq forces de l'homme et le danger du mépris/L'union avec les Pândava est nécessaire.
5.38. Vidura continue ses enseignements pêle-mêle sur la bonne conduite à avoir dans différentes circonstances et sur le bon gouvernement/La conduite de Duryodhana entraînera la perte du royaume.
5.39. Dhritarâshtra argue qu'il ne peut abandonner son fils/Vidura lui répond qu'il faut abandonner ceux qui sont mauvais et favoriser ses parents méritants/Que Dhritarâshtra donne quelques villages aux Pândava/Il lui expose les règles de la bonne conduite/Que Dhritarâshtra traite de même ses fils et les Pândava.
5.40. Vidura continue à exposer la conduite à tenir : agir selon la loi, ne pas s'attacher aux richesses/Il rappelle les règles de vie des castes et lui demande d'appliquer ces règles aux Pândava/Dhritarâshtra est d'accord, mais ne peut renoncer à sa faiblesse envers son fils.
5.41. Vidura ne peut en dire plus : il est né d'une shûdra/Sanatsujâta, qui enseigne que la mort n'existe pas, dira le reste/Vidura invoque Sanatsujâta et celui-ci apparaît/Vidura lui demande d'enseigner à Dhritarâshtra comment il peut se libérer des attachements.
(52) Sanatsujâta : 42-45
5.42. Sanatsujâta explique que négliger son devoir, c'est la mort/Il ne faut pas s'attacher aux fruits de l'action : ainsi on est libéré du karman/Les passions entraînent la mort/Un brâhmane n'a que faire de l'estime : l'estime et l'austérité ne vont jamais ensemble.
5.43. Les veda ne peuvent sauver un brâhmane qui a commis le mal, mais ils le conduisent vers une meilleure réincarnation/Sanatsujâta énumère les vices et les défauts qui guettent l'homme, les douze voeux du brâhmane et ses principales qualités/La vérité est la principale/Il y a plusieurs veda, mais une seule vérité/Le brâhmane que se tient à la vérité voit brahman.
5.44. L'étudiant brahmanique, et les règles qui régissent sa conduite/Ainsi on devient sage et on met fin à la mort : le sage atteint brahman/brahman est sans couleurs, au delà des Veda, le fondement de l'univers.
5.45. Les yogi le contemplent/Les formes de brahman/ brahman est le moi.
(53) Négociations : 46-69
5.46. A l'aube, tous se rassemblent dans le Palais de l'Assemblée/Samjaya vient rendre compte de sa mission/Il rapporte les salutations de Yudhishthira pour chacun d'entre eux.
5.47. Samjaya rapporte le discours d'Arjuna destiné à Duryodhana : si les fils de Dhritarâshtra ne rendent pas le royaume, qu'ils fassent la guerre ! Les Pândava les attendent/Ils regretteront d'avoir voulu la guerre !/Eloge des combattants Pândava et de leurs alliés/Et Krishna est avec eux/Rappel des exploits de Krishna/Les Pândava ont le droit de leur côté/Les présages et les oracles leur sont favorables : les fils de Dhritarâshtra périront dans cette guerre.
5.48. Bhîshma rappelle les exploits de Nara et Nârâyana/Or Krishna est Nara et Arjuna, Nârâyana/Ce n'est pas Karna qui pourra sauver Duryodhana/ Bhîshma rappelle les défaites de Karna/Drona approuve Bhîshma et conseille une négociation avec les Pândava/Dhritarâshtra ne les écoute pas.
5.49. Samjaya décrit l'autorité de Yudhishthira/Il s'évanouit en pleine assemblée, puis énumère les forces des Pândava.
5.50. Dhritarâshtra rappelle les prouesses de Bhîma et avoue combien il le craint/Il prévoit la défaite et la mort des siens/Il ne sait que faire.
5.51. Dhritarâshtra fait l'éloge d'Arjuna/Il prévoit la défaite des Kaurava.
5.52. Dhritarâshtra fait l'éloge de Yudhishthira : l'affronter est folie !/Il vaut mieux faire la paix.
5.53. Samjaya rappelle les torts qui ont été faits aux Pândava/Ils seront certainement victorieux/Il faut empêcher Duryodhana de continuer, par tous les moyens.
5.54. Duryodhana se souvient que déjà, au temps de leur exil, les Pândava avaient rassemblé de vastes forces et étaient prêts à rompre leur parole et à attaquer Dhritarâshtra pour reprendre le royaume/Bhîshma, Drona et Kripa l'avaient alors assuré que les Pândava n'étaient pas assez forts pour le vaincre/Maintenant le rapport des forces est bien plus favorable pour les Kaurava/Que Dhritarâshtra abandonne ses craintes !/Yudhishthira a abandonné ses prétentions et réclame seulement cinq villages/Bhîma, il le vaincra facilement à la massue/Ses alliés sont invulnérables au combat/Ses forces sont supérieures/Il ne peut pas être vaincu.
5.55. Samjaya rapporte l'excellent moral des Pândava : ils sont assurés de la victoire/A la demande de Duryodhana, il décrit l'enseigne et les chevaux des Pândava.
5.56. A la demande de Dhritarâshtra, Samjaya énumère les alliés des Pândava, et comment ils se sont réparti leurs adversaires/Dhritarâshtra prévoit la défaite des Kaurava/Duryodhana proteste : il les vaincra/Dhritarâshtra demande qui conduit l'armée des Pândava : c'est Dhrishtadyumna/Il a demandé à Samjaya de dire à tous les Kaurava de trouver un arrangement avec Yudhishthira, s'ils ne voulaient pas être détruits.
5.57. Dhritarâshtra demande à Duryodhana de restituer aux Pândava la moitié du royaume/Personne ne désire la guerre/Duryodhana répond qu'avec Karna, il offrira le sacrifice de la guerre et qu'il vaincra/Il ne cédera pas la pointe d'une épingle de terre aux Pândava !/Dhritarâshtra met en garde tous les assistants contre la folie de Duryodhana et la défaite inéluctable.
5.58. Samjaya décrit la splendeur de Krishna et d'Arjuna/Krishna lui a confié un message/Que Dhritarâshtra offre des sacrifices et jouisse de la vie, le danger est sur lui !/Krishna lui-même seconde Arjuna, et personne ne peut le vaincre/Qu'on se souvienne de la bataille à la cour de Virâta, où Arjuna a combattu seul contre tous !
5.59. Dhritarâshtra démontre à Duryodhana qu'Arjuna le détruira au combat, avec l'aide d'Agni/La destruction des Kaurava est inévitable : qu'on fasse la paix !
5.60. Duryodhana reproche sa faiblesse à son père/Les dieux n'interviendront pas/Il possède lui-même des pouvoirs divins et est capable de bien des exploits/Les dieux eux-mêmes ne peuvent protéger ceux qu'il poursuit/ Ainsi, il vaincra les Pândava.
5.61. Karna se vante de pouvoir seul défaire les Pândava, grâce à l'arme "Tête de Brahmâ" qu'il a obtenue de Râma/Bhîshma se moque de lui/Karna jure de ne pas combattre avant que Bhîshma soit mort/Bhîshma le ridiculise.
5.62. Duryodhana affirme qu'avec l'aide de Karna et de Dusshâsana, il tuera les cinq Pândava/Vidura raconte l'Histoire des deux oiseaux/Deux oiseaux, pris dans le filet d'un chasseur, s'envolent avec le filet/Le chasseur les suit/Dès que les oiseaux se querelleront, il les aura/Effectivement, ils se querellent, et n'ont plus la force d'emporter le filet/Ils tombent à terre et le chasseur d'en empare/Ainsi des personnes appartenant à la même famille ne doivent pas se quereller/Vidura raconte l'Histoire des montagnards et du miel/ Des montagnards aperçoivent du miel de l'autre côté d'un ravin infesté de serpents/Ils se précipitent, oubliant le ravin, et y périssent/Ainsi Duryodhana voit le miel et oublie le ravin.
5.63. Dhritarâshtra essaie de décourager Duryodhana en lui représentant la force des adversaires qu'il aura à affronter/Qu'il reconnaisse les Pândava comme frères et leur donne de quoi vivre.
5.64. Samjaya rapporte le message d'Arjuna/Si Duryodhana refuse de donner sa part de royaume à Yudhishthira, il les expédiera au royaume de la mort !
5.65. Duryodhana refuse ce message/Les rois quittent l'assemblée/ Dhritarâshtra interroge Samjaya en privé : quelles sont les forces et les faiblesses respectives des deux armées ?/Samjaya réclame la présence de Bhîshma et de Gândhârî/Vyâsa arrive et demande à Samjaya de dire la vérité sur Krishna et Arjuna.
5.66. Samjaya rappelle les exploits de Krishna/La où se tient Krishna, là est la victoire/Krishna est le seigneur suprême et il a décidé de punir Duryodhana.
5.67. C'est à cause de sa bhakti que Samjaya voit en Krishna le dieu suprême/Dhritarâshtra demande à Samjaya le chemin pour rejoindre Krishna et obtenir la paix ultime/C'est la maîtrise des sens, répond Samjaya.
5.68. Les noms de Krishna.
5.69. Dhritarâshtra fait l'éloge de Krishna.
(54) L'ambassade du Seigneur : 70-137
5.70. Yudhishthira demande l'aide de Krishna/Dhritarâshtra veut la paix sans rendre le royaume : il ne veut même pas donner les cinq villages/Il est soumis aux ordres de son fils Duryodhana/Yudhishthira expose les inconvénients de la pauvreté/La guerre est mauvaise, mais renoncer à ses droits est pire/Si les demandes justifiées sont refusées, la guerre est inévitable/Que faut-il faire ?/Krishna se propose d'aller lui-même en ambassade auprès de Dhritarâshtra/Yudhishthira craint que Krishna ne soit bafoué/Krishna insiste : il est assez fort pour se défendre, et c'est la dernière chance.
5.71. Krishna doute de la bonne foi des Kaurava : ils pensent être les plus forts/Duryodhana doit être écrasé comme un serpent malfaisant/ Néanmoins, Krishna essaiera d'obtenir la paix, sans beaucoup d'espoir : tous les présages sont défavorables/Que les Pândava se préparent donc à la guerre.
5.72. Bhîma demande à Krishna de ne pas menacer Duryodhana : il est violent et cruel/On connaît dix-huit rois qui ont conduit leur lignée à sa perte/ Le temps a suscité Duryodhana pour détruire sa lignée, à la fin d'un âge/C'est pourquoi il ne faut pas le traiter avec rudesse et tout faire pour éviter ce désastre qui menace la lignée.
5.73. Krishna s'étonne des paroles apaisantes du bouillant Bhîma/Il a pourtant juré de tuer Duryodhana de sa massue !/Est-ce qu'il a peur ?/Cette faiblesse est indigne de lui.
5.74. Bhîma, vexé, se défend et rappelle sa valeur/On la reconnaîtra bien au combat !/Il ne craint personne, mais veut seulement éviter la destruction de la lignée.
5.75. Krishna le calme : il a parlé par affection/L'action est nécessaire, mais son résultat est toujours douteux : il peut être modifié par le destin/Ainsi, l'issue de la guerre est douteuse/C'est pourquoi il tentera de faire la paix avec Dhritarâshtra/Si un arrangement acceptable est trouvé, cela sera bon pour tout le monde/Sinon, ce sera la guerre.
5.76. Arjuna pense que la mission de Krishna n'est pas impossible : il peut réussir à ramener la paix/Arjuna s'en remet à Krishna : qu'il traite comme il l'entend avec Duryodhana.
5.77. Le succès dépend de l'effort et du destin, répond Krishna/Il fera son possible, mais ne peut répondre du succès/Duryodhana ne cédera pas.
5.78. Nakula laisse carte blanche à Krishna/Mais qu'il n'hésite pas à menacer Duryodhana : la force des Pândava est bien réelle/Et Bhîshma, Vidura et Drona comprendront où est l'intérêt des Kaurava.
5.79. Sahadeva est partisan de la guerre : sa colère est trop grande pour se contenter d'un arrangement/Yuyudhâna partage son point de vue/Les guerriers approuvent.
5.80. Draupadî applaudit : elle est pour la guerre/Si Duryodhana n'accepte la paix qu'à condition de ne pas céder, même cinq villages, à quoi bon aller le trouver ?/Si un kshatriya ne respecte pas son devoir par avidité, il doit être tué/Draupadî rappelle les affronts qu'elle a subis/Que Krishna se montre intraitable avec Duryodhana/Draupadî montre ses cheveux à Krishna : "Dusshâsana m'a traînée par les cheveux : souviens-t-en sans cesse, tandis que tu négocieras la paix avec mes ennemis !"/Krishna lui promet la mort de ses ennemis.
5.81. Arjuna continue à souhaiter la paix/Krishna se prépare à partir/Description du char de Krishna/Krishna prend le départ : les Pândava lui font un brin de conduite/Yudhishthira lui demande de saluer Kuntî/Arjuna attend de Duryodhana qu'il donne de bonne grâce la moitié du royaume : sinon ce sera la guerre/Bhîma rugit/Krishna est rejoint en route par les rishi qui souhaitent assister à son ambassade.
5.82. De nombreux prodiges accompagnent Krishna/Il passe la nuit à Vrikasthala, honoré par les brâhmanes.
5.83. Dhritarâshtra se prépare à accueillir Krishna/Il fait préparer pour lui des gîtes d'étape sur sa route, mais Krishna ne s'y arrête pas.
5.84. Dhritarâshtra prépare des cadeaux pour Krishna et organise une grandiose réception.
5.85. Vidura accuse Dhritarâshtra d'hypocrisie : c'est la paix qu'il doit offrir !/ Krishna ne se laissera pas impressionner par des cadeaux/Que Dhritarâshtra lui donne ce qu'il est venu chercher.
5.86. Duryodhana est opposé à ce que l'on fasse des cadeaux à Krishna : ce serait interprété comme un signe de faiblesse/Bhîshma conseille de faire ce que Krishna demandera/Duryodhana rétorque qu'il ne cédera en aucune manière/Il a l'intention de retenir Krishna prisonnier/Dhritarâshtra et Bhîshma sont indignés.
5.87. Le lendemain, Krishna arrive à Hâstinapura, accueilli royalement/Il rencontre Dhritarâshtra dans son palais et le salue/Krishna reçoit l'hospitalité et converse amicalement/Puis il va voir Vidura.
5.88. Il va ensuite voir Kuntî, qui lui demande des nouvelles de ses fils et de Draupadî/Elle rappelle leurs qualités/Elle se plaint des injustices qu'ils ont subies/Krishna la console/Kuntî lui fait toute confiance.
5.89. Krishna retourne au palais de Dhritarâshtra où tous l'attendent/Invité pour un repas, il refuse/Il donne ses raisons à Duryodhana qui lui reproche sa conduite : un envoyé accepte les hommages quand il a réussi dans sa mission/Un repas est accepté par affection ou par nécessité : il n'éprouve ni l'une ni l'autre !/La haine de Duryodhana pour les Pândava souillerait sa nourriture/Il mangera avec Vidura.
5.90. Vidura met Krishna en garde contre Duryodhana/Son ambassade est vouée à l'échec.
5.91. Krishna répond qu'il doit tout tenter pour le bien des deux camps, même s'il se fait peu d'illusions : c'est le devoir d'un ami.
5.92. Krishna s'adonne aux rites matinaux/Duryodhana vient le chercher/ Krishna monte sur son char et se rend triomphalement chez Dhritarâshtra où tous l'attendent/Il entre dans le Palais de l'Assemblée et tous se lèvent pour l'accueillir/Krishna aperçoit les rishi qui sont venus l'écouter et réclame des sièges pour eux/Après les salutations d'usage, tout le monde s'assied et attend que Krishna parle.
5.93. Krishna s'adresse à Dhritarâshtra/Il est venu pour réclamer la paix/Mais ses fils ont un conduite répréhensible qui peut conduire au désastre/Que Dhritarâshtra fasse preuve d'autorité/La lignée ne peut être vaincue si elle reste unie/Mais s'il y a la guerre, ce sera un désastre/Les Pândava réclament sa protection pour qu'il leur soit fait justice/Malgré les mauvais traitements qu'ils ont subi, ils ne se sont pas écarté de la loi/Que Dhritarâshtra impose sa volonté.
5.94 Râma prend la parole et raconte l'Histoire de Dambodbhava/Tous les matins, le roi Dambodbhava demande avec orgueil à son entourage s'il existe quelqu'un qui l'égale au combat ?/On lui répond : oui, Nara et Nârâyana, deux ascètes qui pratiquent des mortifications incroyables sur le mont Gandhamâdana/Le roi vient les trouver et leur demande de combattre avec lui/Ils refusent d'abord, puis finissent par accepter/Nara prend une touffe de roseaux comme arme, et défait le roi/Nara et Nârâyana sont redoutés de tous/Or Arjuna et Krishna sont Nara et Nârâyana.
5.95 Kanva fait l'éloge de Krishna et incite Duryodhana à faire la paix/Il raconte l'Histoire de Mâtali, le cocher d'Indra/Mâtali ne trouve pas de mari digne de sa fille Gunakeshî/Il décide d'aller en chercher un dans le monde des serpents.
5.96. En route, il rencontre Nârada qui accepte de l'aider/Ensemble, ils rendent visite à Varuna, puis explorent le monde des serpents/Nârada décrit les merveilles du palais de Varuna.
5.97. La ville de Pâtâla et ses habitants/Nârada presse Mâtali de choisir un mari pour sa fille, mais personne ne lui plaît.
5.98. La ville d'Hiranyapura et ses habitants/Mâtali ne veut pas un mari pour sa fille parmi les Dânava.
5.99. La ville des descendants de Garuda, adorateurs de Vishnu/Les oiseaux qui y habitent.
5.100. Le pays de Rasâtala, où habite la vache divine Surabhi/Les vaches qui y habitent.
5.101. La ville de Bhogâvatî gouvernée par Vâsuki/Les serpents qui y habitent/ Mâtali repère un serpent qui lui plaît et demande qui il est/C'est Sumukha, petit fils d'Âryaka dans la lignée d'Airâvata/Son père a été récemment tué par Garuda/Mâtali le veut pour gendre.
5.102. Nârada présente Mâtali à Âryaka et lui expose le but de sa visite/Mais Âryaka est hésitant : Garuda a promis de tuer également Sumukha d'ici un mois/Mâtali propose d'emmener Sumukha chez Indra/Quand il arrive chez Indra, Vishnu est également présent/Nârada raconte toute l'histoire/Vishnu propose de donner à Sumukha l'élixir d'immortalité/ Indra refuse, mais lui accorde une longue vie/Sumukha épouse Gunakeshî.
5.103. Garuda, furieux, vient trouver Indra/C'est Brahmâ lui-même qui lui a fixé les serpents pour nourriture/Il s'était réservé ce serpent, et maintenant il va devoir mourir de faim/Pourquoi Indra le méprise-t-il ?/ Garuda se vante de sa force/Indra pose son bras sur l'épaule de Garuda, et le fait crouler sous son poids/Garuda s'excuse/De même, Duryodhana peut se vanter de sa force tant qu'il n'aura pas à affronter les Pândava/Karna lui conseille de faire la paix/Duryodhana refuse.
5.104. Nârada conseille à Duryodhana de cesser d'être obstiné/Il raconte l'Histoire de Gâlava/Dharma, sous les traits de Vasishtha, demande de la nourriture à l'ermite Vishvâmitra, mais s'en va au moment où celui-ci a fini de la préparer/"Garde-la au chaud", dit-il en s'en allant/Et Vishvâmitra reste sans bouger, le chaudron de nourriture sur sa tête/Quand Dharma revient, cent ans après, il trouve Vishvâmitra toujours figé dans la même position/Il goûte la nourriture, encore chaude/Il félicite Vishvâmitra et lui permet de passer de l'état de kshatriya à celui de brâhmane/Gâlava était pendant tout ce temps le disciple de Vishvâmitra/Il désire prendre son congé et s'obstine à demander à son maître de fixer ses honoraires/Vishvâmitra, furieux de l'insistance de Gâlava, lui demande huit cents chevaux blancs avec une oreille noire.
5.105. Désespoir de Gâlava/Pauvre, il n'arrivera jamais à honorer sa dette et donc, il manquera à sa parole/Garuda lui propose son aide.
5.106. Garuda lui propose de l'emmener vers l'est/ Description de l'est.
5.107 Ou bien vers le sud/Description du sud.
5.108. Ou bien vers l'ouest/Description de l'ouest.
5.109. Ou bien vers le nord/Description du nord.
5.110. Gâlava choisit l'est/Il monte sur le dos de Garuda/Garuda se déplace à une vitesse folle qui effraie Gâlava/Halte chez Shandilî.
5.111. Après les rites de l'hospitalité, Garuda s'endort et se réveille tout déplumé/Shandilî l'a soupçonné de mauvaises pensées !/Tout s'arrange, et ils repartent/En route, ils rencontrent Vishvâmitra qui réclame ses chevaux.
5.112. Garuda propose d'aller trouver Yayâti/Et Garuda lui expose les déboires de Gâlava et demande à Yayâti de lui procurer les chevaux.
5.113. Yayâti ne dispose plus de la richesse qu'il avait autrefois/Il désire cependant aider Gâlava et lui donne sa fille Mâdhavî/Il pourra la monnayer contre les chevaux réclamés/Gâlava repart et propose Mâdhavî au roi Haryashva.
5.114. Haryashva est sans enfants/Mais il ne possède que deux cents chevaux blancs avec une oreille noire et peut les donner contre Mâdhavî/ Mâdhavî a reçu le pouvoir de redevenir vierge après chaque accouchement : elle pourra donc donner un fils à Haryashva, et chercher d'autres rois pour les chevaux restant/Marché conclu/Naissance de Vasumant/Gâlava revient chercher Mâdhavî.
5.115. Ils vont trouver Divodâsa, le roi de Kâshi/Celui-ci ne possède également que deux cents chevaux blancs avec une oreille noire/Il les donnera contre un fils/Naissance de Pratardana.
5.116. Ils vont trouver le roi Ushînara/Ils proposent le marché : quatre cents chevaux blancs avec une oreille noire contre deux fils/Ushînara ne possède que deux cents de ces chevaux/Il ne pourra donc avoir qu'un seul fils avec Mâdhavî/Naissance de Shibi/Gâlava rencontre Garuda.
5.117. Garuda lui raconte l'histoire des chevaux blancs avec une oreille noire/Il y en avait mille autrefois, donnés en dot par Ricîka à la fille de Gâdhi/Des rois les achetèrent ensuite, par lots de deux cents/Mais quatre cents se sont noyés en traversant la rivière Vitastâ/Il n'en reste donc plus que six cents/Gâlava donne les six cents chevaux à Vishvâmitra, et Mâdhavî en échange des deux cents qui manquent/Naissance d'Ashtaka/Gâlava ramène Mâdhavî à son père.
5.118. Yayâti désire marier sa fille/Mais celle-ci choisit la forêt, vivant comme les gazelles/Yayâti meurt et gagne le ciel/Après des milliers d'années, il pêche par orgueil/Il devient comme transparent, personne ne le reconnaît plus.
5.119. Chassé du ciel, il tombe/Durant sa chute, il fait le souhait de tomber parmi des hommes de bien/Il atterrit au milieu de ses quatre petits-fils, en train de sacrifier/Ceux-ci lui offrent leurs mérites/Mâdhavî se joint à eux et lui propose la moitié des siens/Gâlava ajoute le huitième des siens.
5.120. Yayâti reprend son aspect céleste/L'un après l'autre, ses petits-fils lui offrent solennellement leurs mérites/Yayâti remonte au ciel.
5.121. Yayâti est accueilli avec joie/Brahmâ lui explique que son orgueil l'a fait déchoir/Nârada conclut en recommandant à Duryodhana de ne pas se livrer à l'orgueil.
5.122. Dhritarâshtra demande à Krishna de plaider directement avec Duryodhana/Krishna s'adresse à Duryodhana/Qu'il fasse la paix avec les Pândava : c'est l'avis général/Qu'il écoute son père, et non pas ses conseillers incompétents/Les Pândava ont toujours été corrects avec lui, qu'il en fasse de même/L'union avec les Pândava serait profitable/Et la guerre ne peut être gagnée par lui/Qu'il fasse la paix, pour le bien de sa famille, et pour son propre bien.
5.123. Bhîshma approuve les paroles de Krishna, ainsi que Drona et Vidura/ Dhritarâshtra demande à Duryodhana de rencontrer Yudhishthira et de faire la paix.
5.124. Bhîshma et Drona approuvent/Tant que les Pândava ne sont pas en guerre, le massacre peut être évité/Que les rois puissent pleurer des larmes de joie à voir la concorde régner.
5.125. Duryodhana reproche à Krishna de le considérer comme le seul coupable/Est-ce sa faute si les Pândava ont perdu aux dés ?/Quel tort leur a-t-il fait ?/Aucune menace ne le fera trembler, et la mort sur le champ de bataille est un sort enviable/Même si le royaume a été donné autrefois à Yudhishthira, tant qu'il sera vivant il n'en cédera même pas la pointe d'une épingle.
5.126. Krishna répond à Duryodhana qu'il aura bien la mort qu'il souhaite/Il lui reproche la partie de dés pipés, les outrages faits à Draupadî et aux Pândava, ses essais infructueux et répétés de les tuer/Et il prétend ne rien devoir à personne !/S'il n'écoute pas les conseils qu'on lui donne et ne fait pas la paix, il ne trouvera pas de refuge/Dusshâsana jette de l'huile sur le feu/Duryodhana quitte l'assemblée et ses frères le suivent/Krishna s'adresse à ceux qui restent/Il rappelle comment il a dû tuer Kamsa, l'orgueilleux fils du roi des Bhoja/En sacrifiant un seul, il a assuré la prospérité du royaume/De même Brahmâ a demandé à Dharma d'enchaîner les asura et de les remettre à Varuna/Il propose qu'on enchaîne Duryodhana, Dusshâsana, Karna et Shakuni et qu'on les remette à Yudhishthira.
5.127. Dhritarâshtra demande qu'on aille chercher Gândhârî/Avec elle il pourra amener son fils à la raison/Gândhârî blâme Dhritarâshtra de sa faiblesse et envoie chercher Duryodhana/Elle lui représente que s'il veut gouverner, il doit d'abord être maître de lui-même/Il n'y a aucun profit à attendre de la guerre/Qu'il donne leur part aux Pândava et se calme.
5.128. Duryodhana sort sans répondre/Il complote de faire Krishna prisonnier/ Yuyudhâna comprend les intentions de Duryodhana/Il en avertit Dhritarâshtra et Vidura/Krishna annonce que s'ils veulent le faire captif, il les capturera lui-même et les remettra à Yudhishthira/Dhritarâshtra veut encore essayer de ramener son fils à la raison/Pauvre fou, tu veux capturer l'invincible Krishna !/Mais personne ne le peut !/Vidura lui rappelle les exploits de Krishna/Leur tentative est vouée à l'échec.
5.129. Krishna dit à Duryodhana : "Tu penses que je suis un homme seul !" et éclate de rire/Tout autour de Krishna apparaissent tous les dieux en miniature et brillants comme l'éclair, toutes les divinités, les Pândava, toutes sortes d'armes/Des prodiges accompagnent cette apparition/Krishna reprend son apparence normale, sort avec Yuyudhâna et Kritavarman et monte sur son char/Dhritarâshtra avoue son impuissance à maîtriser Duryodhana/Krishna en prend acte, et part retrouver Kuntî.
5.130. Il lui annonce l'échec de sa mission/Kuntî lui confie un message pour Yudhishthira/Qu'il n'oublie pas la loi des kshatriya : un roi doit suivre scrupuleusement son devoir, c'est ainsi que ses sujets seront heureux/Et son devoir lui commande de récupérer, par tout moyen, sa part ancestrale du royaume.
5.131. Kuntî raconte l'Histoire de Vidurâ/Samjaya, le fils de Vidurâ se laisse aller au découragement après une défaite/Sa mère le réprimande durement/Qu'il se lève et combatte/Qu'il brille devant ses ennemis, ne fut-ce qu'un instant/Qu'il retrouve son ambition et sauve son pays.
5.132. Qu'il ne laisse pas sa mère sans ressources/Il ne doit s'incliner devant personne/Plutôt rompre que plier !/C'est la loi des kshatriya.
5.133. Samjaya lui reproche sa dureté/Vidurâ lui répond qu'il est à une croisée de chemins : suivre son devoir ou être déshonoré/Elle se doit de lui rappeler son devoir/Elle se calmera quand il aura vaincu ses ennemis/Samjaya se plaint qu'il n'a ni trésor ni alliés/Ne pas tenter, lui répond sa mère, a une conséquence : rien/Tenter en a deux : le succès ou l'échec/Qu'il essaye de rassembler des alliés.
5.134. Un roi ne doit jamais se montrer effrayé/Qu'il se lève vers la victoire/Samjaya approuve sa mère et se prépare à combattre/Kuntî dit à Krishna que cette histoire, appelée "Victoire" doit être répétée à ceux qui doutent/Après l'avoir entendue, ils conquerront la terre.
5.135. Kuntî délivre un message pour Arjuna, pour Bhîma, pour Draupadî, pour les jumeaux/Krishna quitte la ville avec Karna, avec lequel il converse longuement, puis le laisse descendre et rejoint Upaplavya.
5.136. Bhîshma et Drona essayent une dernière fois de convaincre Duryodhana de faire la paix/Les présages sont défavorables.
5.137. Duryodhana ne répond rien/Bhîshma et Drona disent combien ils répugnent à combattre les Pândava/Ils déconseillent à Duryodhana de s'engager dans une guerre qu'il ne peut gagner : il fera le malheur de son peuple.
(55) La tentation de Karna : 138-148
5.138. Dhritarâshtra veut savoir ce que Krishna a dit à Karna en partant/ Krishna a démontré à Karna qu'il est légalement un fils de Pându, puisqu'il est né d'une union prémaritale de sa mère/Les Pândava le reconnaîtront pour leur aîné/Ainsi est-il de droit le roi et Krishna est prêt à le faire consacrer/Et les Pândava eux-même, avec leur sens de la justice, suivront sa bannière.
5.139. Karna est bien conscient de ses droits/Mais il a été abandonné par Kuntî à sa naissance, et recueilli par Adhiratha et Râdhâ/Il est uni à eux par les liens de l'amour/D'autre part Duryodhana l'a élevé à la dignité royale, alors qu'il n'était considéré que comme un sûta et il lui doit sa fidélité/Il vaut mieux que Krishna ne révèle pas la vérité à Yudhishthira : celui-ci lui abandonnerait le royaume, et il serait forcé de le remettre à Duryodhana/La guerre sera un grand rite sacrificiel/Que Krishna laisse faire, les kshatriya y gagneront le ciel.
5.140. Krishna revient à l'attaque/L'offre d'un royaume ne tente-t-elle pas Karna ?/Quand la bataille fera rage, ce ne sera pas l'âge d'or !/Mais que Karna suive sa route/La bataille commencera à la nouvelle lune, dans sept jours/Que Karna se mette au service de Duryodhana : les rois qui le suivent trouveront le ciel par la mort au combat.
5.141. Karna remontre à Krishna que, de toutes façons, sa tentative était inutile/Les présages sont clairs : la guerre est imminente, le désastre menace les Kaurava, la victoire reviendra aux Pândava/Il a, d'autre part, eu un rêve prémonitoire, lui montrant Yudhishthira accédant au trône sur une montagne d'ossements : les Pândava portaient des turbans blancs, les Kaurava des turbans rouges, à l'exception d'Ashvatthâman, Kripa et Kritavarman/Il sait donc que la destruction des Kaurava est certaine/Il reverra Krishna au ciel/Karna quitte Krishna et revient tristement vers les Kaurava.
5.142. Vidura va trouver Kuntî/Il se plaint de la conduite indigne de Duryodhana, de la faiblesse de Dhritarâshtra, de la guerre, maintenant inévitable/Kuntî pense que la guerre est le mal absolu/Karna hait les Pândava, et c'est lui qui pousse les fils de Dhritarâshtra/Elle pense que Karna lui obéira : elle est sa mère/Elle va trouver Karna, qui prie au bord du Ganga et attend qu'il finisse ses prières.
5.143. Kuntî révèle à Karna qu'il est son fils/Elle l'a eu avec le Soleil, il est né avec armure et boucles d'oreilles/Qu'il rejoigne ses cinq frères et prenne sa place parmi les fils de Pându.
5.144. Le Soleil lui-même, son père, lui enjoint de suivre les conseils de Kuntî/Mais Karna refuse/Un dommage irréparable lui a été fait/Il a été élevé comme un sûta et n'a pas reçu les honneurs dus à son rang/C'est avant qu'il fallait montrer de la compassion/S'il rejoint maintenant les Pândava, il sera traité de couard/Et Duryodhana a été son bienfaiteur/ Ainsi, il combattra les Pândava pour le compte de Duryodhana/Mais il promet de ne pas les tuer, sauf Arjuna/Kuntî repart, désolée.
5.145. Krishna rend compte de sa mission/Yudhishthira lui demande ce qu'ont dit Bhîshma et Drona/Krishna raconte que Bhîshma avait relaté l'histoire de la dynastie depuis Shantanu/Son voeu de n'être ni roi, ni père/Sa conquête d'épouses pour son frère Vicitravîrya/Son combat avec Râma/Comment son peuple lui avait, au temps de la disette, demandé de redevenir roi et comment il avait refusé/Comment il avait demandé à Vyâsa d'assurer une descendance à son frère/Comment Dhritarâshtra, aveugle, avait été écarté de la royauté et comment Pându était devenu roi/Qu'il avait ensuite exhorté Duryodhana à rendre aux Pândava la moitié du royaume.
5.146. Krishna rapporte ensuite les arguments de Drona/Que Pându avait donné le royaume à Dhritarâshtra et à Vidura, et s'était retiré dans la forêt/Que Bhîshma avait raison, et que Duryodhana devait l'écouter/Qu'il ne devait pas briser l'unité de la famille/Qu'il devait donner la moitié du royaume aux Pândava/La victoire se trouve là où est le devoir/Vidura, ensuite, avait demandé à Bhîshma d'agir contre Duryodhana pour éviter le massacre, ou de se retirer avec Dhritarâshtra dans la forêt/ Puis Gândhârî avait montré l'ordre de la succession et conclu que Yudhishthira devait régner.
5.147. Dhritarâshtra, enfin, avait pris la parole et repris l'histoire de la dynastie/Comment Yadu, qui n'avait pas obéi à son père Yayâti, avait été privé du royaume au profit de son frère cadet Pûru/Comment Devâpi, l'aîné de Pratîpa, avait été écarté du trône à cause d'une maladie de peau et comment c'est le cadet Shantanu qui avait accédé à la royauté/Lui même, Dhritarâshtra, avait été écarté parce qu'il était aveugle et Pându était devenu roi/Ainsi, le royaume revient à Yudhishthira.
5.148. Duryodhana n'avait rien répondu, et était sorti/Il avait rassemblé les rois et les avait envoyés au Kurukshetra, après avoir nommé Bhîshma commandant en chef/Krishna rapporte qu'il a essayé la conciliation, la menace, les promesses/Il ne reste plus que le châtiment.
(56) Le départ : 149-152
5.149. Yudhishthira demande que soit choisi un commandant en chef pour ses sept armées/Sahadeva propose Virâta/Nakula propose Drupada/Arjuna propose Dhrishtadyumna, Bhîma Shikhandin/Yudhishthira propose que Krishna choisisse lui-même le commandant en chef/Krishna demande la mobilisation/L'armée se met en marche/Dispositif adopté/Yudhishthira installe son campement près de la rivière Hiranvatî, à la frontière du Kurukshetra.
5.150. Duryodhana envoie à son tour ses troupes en campagne/Les rois se préparent.
5.151. Yudhishthira demande à Krishna comment il faut agir pour ne pas s'écarter du devoir/Krishna montre que Duryodhana est intraitable, et que la seule voie est la guerre/Les rois se préparent/Yudhishthira regrette que tous ses efforts pour éviter la guerre aient été inutiles/Arjuna lui répond que ni Kuntî, ni Vidura ne peuvent avoir montré une voie injuste/Il n'est pas juste de se retirer sans combattre.
5.152. Disposition des onze armées de Duryodhana. Les chefs des onze armées : Kripa, Drona, Shalya, Sudakshina, Kritavarman, Ashvatthâman, Karna, Bhûrishravas, Jayadratha, Shakuni et Bâlhika.
(57) L'investiture de Bhîshma : 153-156
5.153. Duryodhana raconte qu'autrefois les brâhmanes, suivis des vaishya et des shûdras, attaquèrent les kshatriya/Mais, sans cesse, ils étaient défaits/Ils en demandèrent la raison : c'est parce qu'ils n'avaient pas de commandant en chef, et agissaient en ordre dispersé/Ils nommèrent un brâhmane commandant en chef et défirent les kshatriya/Il demande à Bhîshma d'être commandant en chef des onze armées/Bhîshma accepte, à condition que Karna ne combatte pas en même temps que lui/Karna assure qu'il ne combattra pas tant que Bhîshma sera vivant/Investiture de Bhîshma/Départ des troupes et installation au Kurukshetra.
5.154. Yudhishthira nomme Drupada, Virâta, Yuyudhâna, Dhrishtadyumna, Dhrishtaketu, Shikhandin et Sahadeva, roi de Maghada, chef des sept armées et Dhrishtadyumna commandant en chef/Balarâma arrive/Il ne prendra pas part au combat, Bhîma et Duryodhana ont tous deux été ses élèves/Il ira visiter les lieux saints de la Sarasvatî.
5.155. Arrivée de Rukmin, roi des Bhoja, possesseur d'un des trois arcs divins, Vijaya, arc d'Indra (les autres sont Gândîva, arc de Varuna et Shârnga, arc de Vishnu), avec une grande armée/Rukmin avait voulu tuer Krishna, qui a enlevé sa mère Rukminî, mais il avait été défait par lui/Il propose, de façon méprisante, son aide à Arjuna, qui la refuse/Il fait de même avec Duryodhana, qui la refuse également.
5.156. Dhritarâshtra se reproche sa faiblesse envers son fils/Il demande à Samjaya de lui relater en détail tout ce qui se passera sur le champ de bataille.
(58) L'ambassade d'Ulûka : 157-160
5.157. Duryodhana envoie Ulûka comme messager en lui confiant un message insultant pour Yudhishthira et Bhîma.
5.158. Ulûka délivre son message et fait l'éloge des Kaurava.
5.159. Les Pândava sont enragés/Krishna renvoie le messager en lui confiant son propre message pour Duryodhana/Il n'échappera pas à son sort.
5.160. Arjuna ajoute ses propres menaces/Ulûka rend compte de sa mission/Duryodhana ordonne que l'armée soit prête à combattre au lever du soleil.
(59) Le décompte des guerriers : 161-169
5.161. L'armée des Pândava se met en route/A chacun est assigné un adversaire.
5.162. Bhîshma promet à Duryodhana qu'il dirigera avec habileté son armée/Duryodhana n'en doute pas, mais veut savoir quelles sont ses forces/Commence la présentation des guerriers Kaurava.
5.163. Suite de la présentation des guerriers Kaurava.
5.164. Suite de la présentation des guerriers Kaurava.
5.165. Suite de la présentation des guerriers Kaurava/Bhîshma traite Karna de "demi-guerrier" et Drona l'approuve/Karna réplique et refuse de combattre tant que Bhîshma sera vivant.
5.166. Bhîshma défie Karna de combattre/Duryodhana les calme et demande quelles sont les forces des Pândava/Présentation des guerriers Pândava/Eloge des cinq Pândava.
5.167. Suite de la présentation des guerriers Pândava.
5.168 Suite de la présentation des guerriers Pândava.
5.169. Suite de la présentation des guerriers Pândava/Bhîshma rappelle qu'il ne pourra pas tuer Shikhandin : il a juré de ne pas toucher une femme.
(60) Histoire d'Ambâ : 170-197
5.170. Duryodhana lui demande pourquoi/Bhîshma raconte qu'il a fait roi son frère Vicitravîrya, après la mort de son père et de son frère aîné/Pour son frère, il enlève les trois princesses de Kâshi, Ambâ, Ambikâ et Ambâlikâ, en combattant seul les rois assemblés pour leur mariage.
5.171. Il les présente à sa mère Satyavatî/On prépare le mariage de Vicitravîrya/ Ambâ informe Bhîshma qu'elle est amoureuse de Shâlva.
5.172. Bhîshma laisse partir Ambâ/Elle va chez Shâlva qui la repousse : elle a appartenu à un autre/Malgré ses explications, Shâlva reste inflexible.
5.173. Ambâ ne veut pas retourner chez elle/Elle se rend dans l'ermitage de Shaikhavatya, raconte tout ce qui lui est arrivé et demande d'être admise comme ascète.
5.174. Les ascètes se demandent quelle conduite tenir envers elle/Arrivée du roi Hotravâhana, qui se trouve être son grand-père/Elle se met sous sa protection.
5.175. Il lui conseille d'aller trouver Râma/Arrivée d'Akritavrana, un disciple de Râma, qui annonce la venue prochaine de celui-ci, et s'enquiert d'Ambâ/On lui raconte son histoire.
5.176. Akritavrana estime que Bhîshma est le principal responsable, dont il faut se venger/Ambâ approuve/Arrivée de Râma/Après les salutations d'usage, Ambâ raconte à nouveau son histoire et demande à Râma de la venger de Bhîshma.
5.177. Râma propose d'amener Bhîshma à la raison, mais Ambâ insiste : "Tue-le"/Râma s'en tient à une solution négociée/Akritavrana rappelle à Râma ses anciennes promesses : il a promis de donner refuge à ceux qui le lui demanderaient et de tuer les orgueilleux qui auraient, seuls, défaits des rois assemblés pour combattre/Or c'est précisément ce qu'a fait Bhîshma/Râma promet de parler à Bhîshma, et de le tuer s'il ne l'écoute pas/Il se met en route et établit son campement prés du Kurukshetra.
5.178. Il fait dire à Bhîshma qu'il l'attend/Bhîshma arrive/Râma lui reproche sa conduite envers Ambâ et lui enjoint de la reprendre/Bhîshma refuse/Râma insiste et menace de le tuer/Bhîshma lui rappelle qu'il a été son élève/Raison de plus pour obéir, rétorque Râma/Bhîshma continue à refuser et est prêt à combattre son ancien maître/Il lui donne rendez-vous pour le combat au Kurukshetra.
5.179. Râma se moque de lui et demande que le combat commence le jour même/Râma se rend au Kurukshetra, Bhîshma passe par Hâstinapura pour s'équiper/Les deux combattants se défient et sonnent leurs conques/ Les dieux et les rishi viennent assister au combat/Gangâ essaye d'apaiser Râma et Bhîshma, sans succès.
5.180. Bhîshma prie Râma de prendre un char et une armure pour le combat/Celui-ci répond que la terre est son char, le veda son armure/Le combat va commencer/Râma apparaît sur un char céleste, Akritavrana est son cocher/Bhîshma demande la bénédiction de Râma avant de la combattre/Celui-ci approuve la démarche et lui enjoint de combattre/Le combat commence, acharné/Le soleil se couche et le combat cesse.
5.181. Au lever du jour, le combat reprend/Les armes divines entrent en action/Bhîshma est blessé et son cocher l'éloigne/Il reprend ses sens et retourne au combat/Il blesse Râma qui tombe à terre/Râma se reprend et le combat continue jusqu'au crépuscule/Des millions de flèches sont échangées.
5.182. Le lendemain, le combat reprend/Bhîshma résiste aux assauts de Râma/Le combat dure jusqu'à la nuit.
5.183. La bataille reprend au lever du soleil/Le cocher de Bhîshma est tué/Bhîshma est blessé à son tour et tombe/Il est réconforté par huit brâhmanes/Gangâ a gardé son char/Il remonte et continue le combat/Il blesse Râma qui tombe à terre/Des présages défavorables se manifestent/ La nuit tombe/Le combat dure ainsi vingt-trois jours.
5.184. Un soir, avant de s'endormir, Bhîshma demande que les dieux lui indiquent s'il peut défaire Râma ou non/Les brâhmanes qui l'avaient secouru lui apparaissent en rêve/Ils lui conseillent d'invoquer l'arme du sommeil, l'arme qui endort, que Râma ne connaît pas/Râma ne sera pas tué, mais il s'endormira/ Bhîshma pourra alors le réveiller.
5.185. La bataille reprend le lendemain/Ils se blessent mutuellement/Ils lancent tous deux l'arme de Brahmâ/Les effets de cette arme/Bhîshma invoque l'arme du sommeil.
5.186. Les dieux demandent à Bhîshma de ne pas lancer cette arme : ce serait montrer du mépris envers son maître/Bhîshma obéit/Râma, en voyant cela, s'estime vaincu/Il appelle ses ancêtres qui lui conseillent d'abandonner le combat et de reconnaître sa défaite/Râma réplique qu'il a fait le voeu de ne jamais abandonner un combat/Nârada demande alors à Bhîshma de se retirer du combat/Celui-ci refuse, pour la même raison/Les ermites, conduits par Nârada et Gangâ, se placent alors sur le champ de bataille/Râma dépose les armes/Bhîshma va le saluer et Râma le félicite.
5.187. Râma s'excuse auprès d'Ambâ : il a fait ce qu'il a pu, mais n'a pu vaincre Bhîshma/Qu'elle aille se mettre sous sa protection/Ambâ refuse : elle s'occupera elle-même de tuer Bhîshma/Ambâ se livre à une ascèse farouche/Bhîshma, inquiet, la fait surveiller/Les austérités d'Ambâ : elle les pratique pour la destruction de Bhîshma/Gangâ essaye de la détourner de son but.
5.188. Des ascètes lui demandent pourquoi elle pratique de telles austérités/C'est pour tuer Bhîshma, et elle ne cessera pas tant qu'elle n'aura pas tué Bhîshma au combat/Shiva lui apparaît et lui offre un voeu/Elle demande de pouvoir tuer Bhîshma au combat/Shiva lui promet qu'elle renaîtra homme, fils de Drupada, pour pouvoir le combattre/Ambâ, alors, s'immole par le feu "pour la mort de Bhîshma !"
5.189. Drupada n'avait pas d'enfants/Shiva lui promet une fille/Drupada proteste, mais Shiva lui explique que sa fille deviendra un garçon/La femme de Drupada met donc au monde une fille, Shikhandinî, mais proclame que c'est un garçon/Drupada laisse dire/Elle est élevée comme un garçon, et tout le monde la connaît sous le nom de Shikhandin.
5.190. Drupada, persuadé que la promesse de Shiva se réalisera, cherche une femme pour Shikhandin, et choisit la fille d'Hiranyavarman, le roi de Dashârna/Quand elle s'aperçoit que Shikhandin est en réalité une femme, elle en fait avertir son père/Furieux, celui-ci déclare la guerre à Drupada.
5.191. Drupada essaye, sans succès, de calmer Hiranyavarman/Celui-ci rassemble une grande armée, déterminé à attaquer Drupada/Il consulte ses alliés, et ceux-ci décident : "Si Shikhandin est vraiment une fille, nous tuerons Drupada et prendrons son royaume"/Affolé, Drupada demande conseil à son épouse.
5.192. La femme de Drupada lui dit la vérité/Drupada renforce les défenses de sa ville et offre des sacrifices/Sa femme l'encourage/Shikhandinî, voyant ses parents inquiets, décide de mourir et se sauve dans la forêt/Elle arrive sur les terres d'un riche Yaksha, Sthûna, et se met à jeûner/Sthûna la voit et lui offre un voeu/Shikhandinî lui raconte comment, à cause d'elle, son père est en grand péril et lui demande de devenir homme.
5.193. Sthûna lui prête son sexe pour une durée limitée, le temps qu'elle arrange les affaires de son père/Elle devra le rapporter après/Drupada peut confirmer à Hiranyavarman que Shikhandin est bien un homme/ Celui-ci n'en croit rien/Echange de messagers/Vérification faite, Hiranyavarman fait la paix avec Drupada/Kubera visite les terres de Sthûna, mais celui-ci ne vient pas l'accueillir/On lui explique que Sthûna, devenue femme à la suite de son échange avec Shikhandin, reste à la maison comme il se doit/Kubera condamne Sthûna à rester femme : Shikhandin restera homme/Il met cependant une limite à sa malédiction : Sthûna redeviendra homme quand Shikhandin sera tué au combat/Shikhandin, comme convenu, vient rapporter son sexe à Sthûna/Celui-ci lui rapporte la malédiction qu'il a subie/Shikhandin se réjouit/Il est élève de Drona avec Dhrishtadyumna et devient un grand guerrier/Voilà pourquoi Bhîshma ne combattra pas Shikhandin.
5.194. Duryodhana demande à Bhîshma en combien de temps il peut vaincre les Pândava/Bhîshma demande un mois, Drona également, Kripa deux mois, Ashvatthâman dix jours et Karna cinq jours.
5.195. Yudhishthira, mis au courant par ses espions, pose la même question : Arjuna décrit ses forces et répond qu'il peut défaire même les armées des dieux en un clin d'oeil.
5.196. Les Kaurava se mettent en marche, et établissent leur campement à l'ouest du Kurukshetra.
5.197. De même les Pândava se mettent en marche/Description des forces Pândava.
Retour au résumé
Retour à la page d'accueil

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire