lundi 30 avril 2012

La Hamingja

1) La Hamingja comme « karma familial » 

Pour comprendre cette conception, on peut s'imaginer une sorte de nuage éthéré qui serait au-dessus de chacun d'entre nous. Ce nuage est formé par les actions de nos ancêtres ; à la mort d'un parent, il est donc légèrement modifié, selon que ce parent a eu une vie et des actes honorables ou au contraire une vie et des actes minables. 
Ce nuage influence notre « chance ». Si nos ancêtres ont tous vécu avec honneur, en respectant des principes sains, alors les descendants auront une plus grande « chance » dans la vie (à eux d'en faire bon usage !). 
Inversement, pour prendre un exemple caricatural, une personne ayant principalement des ancêtres alcooliques, faux, hypocrites, paresseux, démarrera avec un « nuage » de chance défavorable. Charge à lui de faire évoluer le nuage dans le bon sens en ayant des actes et une conduite de vie plus nobles ! 
Attention : cette notion ne doit pas être confondue avec l'héritage génétique, économique ou social, il s'agit bien d'un principe spirituel supérieur n'ayant pas de lien en soit avec les autres types d'héritage. 



(...)


2) La Hamingja comme « ange gardien » 

Définition développée sur notre forum : « la Hamingja est l'esprit tutélaire interne qui est rattaché a la notion de famille, qui se manifeste généralement par l'intercession de ses ancêtres ou membres d'un clan, qui a la fonction de protection et qui peut se manifester sous la forme d'un animal ». 
C'est donc l'action d'un ancêtre qui viendrait, à un moment donné, aider le descendant, ou le membre d'un même clan. Cette aide se manifesterait dans l'inconscient de chacun, en rêve, ou par des sensations, par exemple pour avertir d'un danger. 
En revanche, les ancêtres ne peuvent pas aider quand ils le veulent : chaque vivant conserve son libre arbitre et doit prendre en main sa destinée. Ce n'est donc que très exceptionnellement qu'un ancêtre peut se manifester. 



(...)
Synthèse et conclusion: 

Dans un cas comme dans l'autre, des points sont sûrs : 
- La Hamingja a un lien avec les ancêtres, parfois avec un clan. Elle vient des générations précédentes et se transmettra aux générations suivantes. En cela elle diffère de la Fylgja (notion que nous aborderons ultérieurement). 
- Chaque individu a tout intérêt, pour les générations à venir, à rester fidèle à des principes essentiels, et à avoir une conduite fière et honorable. Cela pour modifier positivement le « nuage » familial, ou pour que l'esprit tutélaire se sente prêt à aider quelqu'un qui le mérite. 
- La Hamingja a globalement un aspect positif ; on parle d'aide, de chance, de protection. 

Nous pouvons conclure, afin de satisfaire la définition des uns et des autres, par une citation de Régis Boyer : 
« La Hamingja, c'est la forme que prend le Destin quand il s'attache à une famille, sorte de création tutélaire, expression de l'esprit des ancêtres. »



http://www.lesfilsdodin.com/grimoir/hamingja.htm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire