jeudi 29 mars 2012

Atlantide

    Selon une légende égyptienne, l'Atlantide aurait été une île merveilleuse, engloutie au cours d'un cataclysme. Le Grec PLATON, dans deux dialogues "Timée & Critas" la décrit. Pierre BENOIT, écrivain s'est également inspiré du thème.
Les traces de l'Atlantide ont été recherchées dans les endroits les plus variés: Le Sahara, les Canaries, dans les environs de l’île allemande de Helgoland, le Mexique ... PLATON indique deux îles différentes qui ont été confondues sous le nom d’Atlantide :
1 : Un continent plus grand que la Libye et l’Asie mises ensemble situé en face des colonnes d’Héraclès (Détroit de Gibraltar) et que l’on atteignait au temps où l’Atlantide était navigable ….. (était-ce l’Amérique ?)
2 : Une île qui a été détruite et dont on ne précise pas les dimensions … selon l’helléniste J.V Luce, il s’agirait de la Crète … en effet vers 1300 av JC la civilisation crétoise s’effondra brusquement.
Or des découvertes géologiques ont prouvé que vers cette date, l’île de Santorin (ou Théra) avait été le siège d’une violente éruption volcanique  … Comme cette île est située à 120 Km au nord de la Crète, il est possible que d’énormes vagues aient ravagé les côtes crétoises … PLATON d’après Hérodote avait fourni la date « d’il y a 9000 ans »  ....... Des fouilles ont montré la présence de blocs de granit rectangulaires cyclopéens … Mais selon certaines théories il semblerait que ces blocs soit d’origine naturelle … dès lors le mystère reste entier !!…    
Manéthon établit une chronologie qui repousse Ménes de 6.000 ans dans le passé … Platon, initié aux mystères d’Egypte, nous explique que 10.000 ans avant Ménes il a existé une civilisation complète dont il a eu les preuves sous les yeux … Hérodote ajoute que des serments scellent ses lèvres et lui interdisent de dire tout ce qu’il sait à cet égard …. Diodore affirme tenir des prêtres d’Egypte que bien avant Ménes ils avaient les preuves d’un état social complet ayant duré jusqu’à HORUS (18.000 ans) … Manéthon nous certifie qu’avant Ménes, plusieurs cycles immenses de civilisations successives avaient existés sur terre ….
Le celte RAM que l’on considère comme notre ancêtre, fut le fondateur de l’empire du bélier, lequel couvrait une partie de l’Asie, de l’Europe et de l’Afrique … Il aurait établi le principe des mystères sacrés et aurait été le détenteur des hautes sciences  ( il y a de cela 10.000 ans)
Mais ce n’est pas RAM qui créa cette science … Elle aurait été transmise au peuple blanc par une migration du peuple rouge issu de l’Atlantide … L’engloutissement de l’Atlantide aurait commencé il y a 80.000 ans pour  être définitive il y a environ 7.000 à 8.000 ans …. La période splendide d’Atlante est située il y a 400.000 ans ..
Cependant, l’Atlantide n’aurait pas créé cette science … Elle l'aurait reçue et développée sur des principes d’une colonie lémurienne, les Lémurio-Romoahals qui seraient venus d’un continent dont l’Océanie ne représente plus que les sommets des montagnes … ils peuplèrent l’Atlantide il y a environ 800.000 ans.
Jacques CAZOTTE …. 1964 : Le diable Amoureux ... Livre Hébreux de la Révolution des âmes ... Le dictionnaire Kabbalistique du Zo-har ... Les commentaires talmudistes sur la Sota
Les Lémuriens: Le manuscrit de TROANO (écrit par les Mayas du Yucutan) explique que « en l’année 6 du KAN, le 11 MULUC, dans le mois de ZAC, de terribles tremblement de terre se produisirent sans interruption jusqu’au 13 de CHUEN …. Le pays de MU fut alors sacrifié …. Il disparut subitement pendant la nuit, le sol étant constamment soulevé par des forces volcaniques ….. Les contrées furent alors séparées les unes des autres puis dispersées …. Puis n’ayant pu résister à ces terribles convulsions elles s’enfoncèrent entraînant avec elle 64.000.000 d’habitants … L’événement correspond à la catastrophe finale de Poseïdonis dont parle Platon (Le dernier débris de l’Atlantide).
Alors imaginons .... Il y a quelques millions d’années, les Atlantes habitants de l’Atlantide étaient des Lémuriens émigrés. L’Atlantide s’étendait des côtes orientales d’Afrique jusqu’à l’Islande et comprenait l’Amérique centrale & le nord de l’Amérique méridionale. Il y a 800.000 ans, la première catastrophe sépara l’Atlantide de l’Amérique. Il y a 200.000 ans une deuxième détruisit sa capitale … La Cité aux Portes d’Or et partagea l’Atlantide en deux continents DAITYA & ROUTA. Il y a 80.000 ans seule ROUTA subsista pour disparaître 8.000 ans av .JC. Les Atlantes formèrent après des migrations successives à travers le monde les hommes qui ont couverts l’Occident et plus tard les Phéniciens. 
Haute civilisation si l’on se rapporte aux monuments mexicains et péruviens (Histoire de l’Atlantide de SCOTT-ELLIOT … L’Atlantide de R.Dévigne) , Haute science qui fût conservée dans les sanctuaires de l’antiquité.
A cette époque, toutes les tribus atlantes étaient dirigées chacune par un Roi électif … Elles étaient réunies sous la domination d’un chef suprême (Confédération de royaumes libres …)  … la monogamie était la règle … le sentiment de la famille avait un sens profond …les Atlantes avait des facultés psychiques très développées que l’on commence seulement aujourd’hui à imaginer chez l’homme… Les prêtres étaient détenteurs de cette science …ils connaissaient les explosifs  …. Ils écrivaient sur des feuilles de métal …. La misère y était inconnue … la religion, basée sur l’unité divine était très développée mais voilée sous un symbolisme savant. De même que les Lémuriens colonisèrent l’Atlantide, les Atlantes fondèrent des colonies en Amérique, dans l’ouest de l’Europe et sur la côte septentrionale de l’Afrique. Lémures et Atlantes composent le peuple rouge, le peuple blanc n’était pas encore descendu de ses forêts de la Borélie. Puis vînt de temps où ils furent envahis par le peuple noir (l’Abyssin & le Nubien), lequel domina le monde (Afrique, Ouest, Sud de l’Asie, l’Europe méridionale) …Ils développèrent des centres religieux en Haute-Egypte & en Inde. Leurs villes cyclopéennes crénelèrent les montages de l’Afrique, du Caucase & de l’Asie centrale. Leur organisation était basée sur une théocratie absolue … les prêtres avaient pleine connaissance et plein pouvoir …. Ils pratiquaient le culte des astres (Rites SABEISTE) et croyaient à l’unité divine de l’univers … Ces rites s’infiltrèrent chez les peuples blancs. Les prêtres avaient une connaissance profonde qui contrastait avec le fétichisme des masses …. Il n’y avait pas d’art intermédiaire, point d’art idéaliste, point de mythologie suggestive … Chez ce peuple noir, puissant par la résistance physique, par son énergie passionnelle et sa capacité d'attachement, la religion fut le règne de la force souvent par la terreur … la Nature et Dieu n’apparurent guère à leur conscience que sous la forme du DRAGON … terrible animal ante diluvien que les rois faisaient peindre sur leurs bannières et que les prêtres sculptaient sur les portes de leur temple  … Cette civilisation, et la brutalité qui l’accompagnait, étaient trop opposées aux idées des groupements Atlantes pour que ces deux peuples puissent se développer côte à côte … aussi les émigrés de l’Atlantide furent amenés à se cacher et à transmettre leur savoir par le biais d’initiations dans le plus grand des secrets. 
    Pendant ce temps, les peuples blancs grandissaient en Borélie … D’abord à l’état sauvage et errants ... et protégés par un climat tempéré (plutôt chaud) …. Cet endroit est situé aujourd’hui au Groenland à la suite d’un cataclysme cosmique qui plaça la Borélie au Pôle Nord …. Lorsque leur nombre fut suffisant et leurs forces accrues il descendirent progressivement vers le Sud, à travers les immenses forêts de la « Terre des Cheveaux » : RossLand  (Russie) ... Puis les « Terres Supérieures » : Poll Land (Pologne) ... Enfin les « Terres Elevée » : Teuts Land  (Allemagne) ... Bornées au nord par « la Limite des Ames » : D’ahn Mark (Dannemark) ... Et à l’Ouest par les « Terres Inférieures » : Holl Land  (Hollande) ... Les peuples blancs "rencontrèrent" dès lors les peuples noirs .. pendant de longs siècles les peuples blancs furent refoulés dans les forêts épaisses … Mais bientôt le peuple noir fut définitivement expulsé d’Europe et du se réfugier en Afrique 
 Le peuple blanc pu alors, avec le peu de colonies Atlantes qui avaient survécus, former une institution que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de DRUIDISME. Afin de conserver le savoir divin … dans ces communautés la femme était l’égale de l’homme … Les luttes intestines chez les peuples blancs furent telles que les peuples noirs tentèrent de reprendre l’avantage … Les Druidesses imposèrent aux peuples blancs l’union des fractions et les regroupèrent en vue d’infliger une défaite définitive et irrémédiable à l’empire du dragon.
    L’autorité des DRUIDESSES fut grande, mais hélas dominées par l’orgueil  celles-ci perdirent toute union avec l’Invisible Céleste … lequel .. devint du même coup l’apanage des DRUIDES. Les druidesses voulurent reprendre leur autorité par la violence …. Instituant le dogme des sacrifices humains, la terreur religieuse … la peste envahit le peuple blanc et le décima …
    RAM, "celui qui sait" ou "L’inspiré de la paix" ,un jeune druide qui avait montré une aptitude particulière et singulière pour la connaissance des plantes et de leurs merveilleuses vertus, réussit grâce à cela a asseoir son autorité …. Après avoir voyagé dans les pays du nord, se rendit dans les contrées des peuples Noirs … Par son savoir et sa modestie séduisit les prêtres qui acceptèrent de l’initier à leurs mystères …. De retour dans son pays il entreprit de réagir contre les druidesses et la lèpre qui décimaient à ce point les blancs … Il mit au point une préparation spéciale à base de Gui de Chêne … le résultat donna un remède fort efficace … Il fut élu chef des prêtres, interdit les sacrifices sanguinaires …
Les druidesses, menacées dans leur pouvoir décrétèrent un arrêt de mort à l’encontre de RAM ….. dès lors, les peuples blancs se séparèrent en 2 clans … les partisans de RAM qui placèrent dans leur enseigne, le BELIER, et les autres placèrent le TAUREAU (THOR) .. RAM émigra plus en conquérant qu’en exilé avec plusieurs million d’hommes en l’an 8.000 avant notre ère) .. traversa l’Europe, atteignit le Caucase, et aux portes de l’Asie atteignit la Taratha où il trouva de solides alliés chez les anciens prisonniers Celtes de guerre des peuples noirs qui avaient conquis leur liberté … Ces peuples suivaient la loi de THOR … Leur rencontre avec RAM eut lieu dans une contrée qui prit le nom de THOR-RAM (TOURAN) ... RAM avait constitué là son armée pour chasser le peuple noir d’Asie …. Ainsi, naquit l’empire du BELIER , I-RAM (Iran) … Il défit l’armée du Dragon qui fera partie de l’empire I-RAM devant la capitale ISDHAN-KAÏR … Les  Celtes Bodhones égarés en Asie vinrent grossir les rang de RAM . … ce qui lui permit de défaire BALK, MERW, MESCHED …. Les tenants de THOR se réfugièrent en Indes … RAM reçut de ses soldats le titre de « Vainqueur Universel » Gian-Shid …. Djemschyd …. La course irrésistible de RAM était enclenchée … La tradition sacrée s’accorde à mettre en lumière l’héroïsme acharné avec lequel le peuple noir se défendit … mais l’enthousiasme religieux que RAM inspirait à ses troupes était irrésistible. Il prit, SALEM, capitale des « Peuples sans Mâles » HA-MAS-OHNE (amazones), … ou il installa un de ses lieutenants avec le titre de Roi de Justice du Dieu Suprème « MILICH-SHADAI-KA » dont plus tard la bible rencontrera un descendant en MELCHISEDEC, roi de SALEM. Il s’empara de l’Egypte où se trouvait une vieille colonie atlante … et où il donna la constitution connue sous le nom de RAM-MON ou HAM_MON, loi de RAM ….. Pendant ce temps une autre armée marchait sur l’Inde … il y vainquit le peuple noir en remportant un long et pénible siège à AYODHYA … les portes de l’Inde furent ouvertes …. Et l’homme moderne peut retrouver ces épopées en approchant le RAMAYANA (La course de Ram) …. Le poète grec NONNUS nous racontant l’épopée de BACCHUS l'indien, nous fait, aussi, revivre la courses de RAM …
   RAM, dit-on, parvînt aux limites extrêmes de la vie … faisant régner dans ses états la pure doctrine des Atlantes ….. Ainsi RAM disparut du monde laissant après lui un universel renom de justice & de grandeur … son souvenir se retrouve partout …
Pour les INDOUS c’est RAMA ... pour le THIBET; c’est ... LAMA, pour la CHINE; c’est ...  FÔ, pour le JAPON; c’est ... PA, pour le NORD de l’ASIE; c’est ...  Pa-Pa ou Pa-Si-Pa, pour l’ASIE Occidentale; c’est ...  PA-DI-SCHAH, pour les IRANIENS; c’est ...   GIAN-SHYD, le Déjocès des Hellènes; pour les ARYENS, c’est ...  DIONYSOS; pour les Hébreux, c’est ...   AB-RAM (Abraham); pour les rois de Tyr, c’est ...  HI-RAM; pour les Pharaons, c’est ... RAM-SES; pour la Palestine … un grand nombre de villes antiques portaient le nom de « RAMA », pour les musulmans c’est ...  RAMADAN … ou le jugement de RAM .. fête de la justice pour le Zend-Avesta ... RAM est le précurseur des ZOROASTRES ……
     « O ORMUZD, infinie perfection, divine justice, arbitre du monde, quel est l’homme qui, dans le passé vous a consulté comme je le fais aujourd’hui ? » …. Alors ORMUZD répondit : « c’est le pur Gian-Shyd, chef des peuples » …. 
Pour la mythologie grecque : DIONYSOS, l’indien, établi sa doctrine religieuse … Le nom de RAM (bélier) devient LAM (Agneau).
La doctrine de RAM est basée sur le culte des ancêtres (Pîtris) et sur la foi en une vie future. Elle est renfermée dans les 3 premiers livres  VEDAS : RIG, SAMA, les deux YAOUR (l’ATHARVA VEDA étant largement postérieur). Du RIG-VEDA sortirent les innombrables religions de l’Asie notamment: le VEDISME, le BRAHMANISME, le BOUDDHISME 
Pour notre ZODIAQUE, c’est le BELIER, 1er élément de l’astrologie. 
  • Le BELIER qui fuit la tête tournée en arrière …. C’est RAM tourné vers le pays CELTIQUE dont il vient de s’exiler ….
  • Le TAUREAU, furieux, mais retenu dans la vase où s’enfonce la moitié de son corps (ce sont les celtes de la domination de THOR qui acceptèrent RAM )
  • Les GEMEAUX symbolisent l’alliance réalisée entre les deux parties des Celtes qui se retrouvent sous le nom de THOR-RAM
  • Le CANCER, c’est son retour sur lui-même … son appel à toutes les forces de son empire du peuple blanc pour vaincre l’empire du dragon
  • Le LION représente les luttes furieuses dont l’Inde fut le théâtre et l’enjeu
  • La VIERGE ailée, avec sa palme évoque sa victoire universelle
  • Le BALANCE, le symbole de la Justice qu’il fit régner et l’égalité qu’il établit entre vainqueurs et vaincus
  • Le SCORPION rappelle la dernière rébellion des noirs (siège d’AYODHYA)
  • Le SAGITTAIRE, la vengeance qu’il en tira
  • Puis le CAPRICORNE
  • Le VERSEAU
  • Le POISSON …
Le legs de RAM est sans doute une THEOCRATIE tempérée par un système électoral à 3 degrés laissant à chaque nation son autonomie particulière en la reliant à un système fédéraliste permettant une régulation … RAM Archi-Druide laisse aux Druides (Collège des prêtres) le soins de conserver et d’augmenter le trésor de science hérité des ancêtres (la vulgarisation à outrance est réputée dangereuse. La science choisi ses disciples, d’où l’idée d’initiation préalable). RAM avait institué le Temple Mystique pour être l’intelligence dominatrice de l’humanité
Ce temple, mais à une petite échelle, fut réalisé par SCHLOMOH. Il portait un fronton sur lequel était le symbole de RAM, l’agneau de paix. Symbole qui fut repris par le Christianisme. Chez tous les peuples, le Roi était soumis à élection, ce qui écartait du pouvoir les êtres insuffisants. Toute communauté particularisée était gouvernée par un conseil électif … et les conseillers en leur sein élisaient leur conseil national où ne devait prendre place que des initiés …..les conseils nationaux élisaient les membres du conseil suprême siégeant près du chef souverain. L’empire était donc une synarchie. Cette organisation dura pendant 4.000 ans. Cette période où l’alliance universelle a été respectée, les légendes de l’antiquité la nommèrent « L’âge  d’Or ».
Vers 4.000 ans avant notre ère, un Roi IRSHOU, un haut initié autoritaire et enorgueilli de sa propre valeur, ne supportant pas la discipline du temple, entrepris de la réformer pour s’y soustraire. Il déclara et enseigna que contrairement à la doctrine initiatique pure, "La nature a des droits égaux à ceux de l’esprit et donc que comme l’esprit, la nature a droit à l’adoration des hommes". Donc c’était l’autorisation de satisfaction accordée aux instincts de l’humanité, même les plus grossiers. …
Ainsi rejeté par le temple, IRSHOU rejeta le temple et fonda une initiation rivale. Les druidesses saluèrent l’événement et lui révélèrent le dogme du sang. Alors en Indes naquirent les religions de stupre, de mort, dont la plus haute expression est celle de KALI, mère des RAKSHASAS (jouissances, ivresses, vices, … ). Elus rois par les peuples les défenseurs d'IRSHOU fondèrent des dynasties de droit divin. Une longue période de guerre qui amena la fin de l’alliance des nations, la chute du temple et l’écroulement de l’œuvre de RAM.
Dès lors deux courants d’idées se partagent le monde : Le courant orthodoxe ou DORIEN (nations basées sur la justice) et le courant schismatique d’IRSHOU ou IONIEN (Nations basées sur la force). Ainsi à différentes époques et en différents milieux, chez des peuples « dévoyés », des messagers divins apparurent appropriés au contexte d’alors : BOUDHA-CAKYAMUNI, MOISE, JESUS, MAHOMET ....
Cependant la plupart de ces messagers fondèrent des fraternités plus basées sur la foi que sur la connaissance. C’est en tout cas … le cas de nos religions chrétiennes. Une mention spéciale doit être faîte à ODIN où WOTAN, de qui, par une monstrueuse aberration où se retrouvent les principes du schisme d'IRSHOU, est dérivée la GNOSE germanique …. Dont on connaît les effets pour notre époque. Il existe encore un néo-wotanisme qui d'ailleurs  est loin d’être un songe creux et insignifiant.
Vers 3.500 avant notre ère c’est la première dynastie égyptienne. Ancienne Égypte qui sera le fondement de nos traditions occidentales … puisque de là nous vient la tradition Hermétique ou blanche. Où Hermès le Trismégiste était le nom mystique de la haute université et dont ce qu’on appelait "les œuvres" constituaient l’ensemble de la doctrine des grades les plus élevés dans la hiérarchie mystériale. .
Vers 1800 avant notre ère, la fille du PHRÂ-ON recueille un enfant d’une famille esclave voué à une mort certaine. MOSHE (Moïse), élevé à la cour royale, il y reçu tout le savoir des maîtres de la capitale. Il se présenta à la grande initiation et fut admis aux épreuves d’entrée. Il gravit les divers échelons, Auditeur, Myste, Epopte, Tous sauf le dernier où il échoua et fut donc de ce fait écarté du suprême pouvoir. Il forma, alors, le projet d’appeler à la liberté tous les esclaves d’Egypte, tous ceux des siens, pour former un peuple dont il serait le ROI. Ce fut l’histoire que l’histoire moderne nous a restituée. Le long exil dans le désert permit à Moïse de construire un peuple antagoniste avec le peuple d’Egypte. Il y parvient en construisant une THEOCRATIE, en lui donnant un gouvernement basé sur une vérité suprême, celle qui n’était révélée qu’aux grades supérieurs des mystères d’HERMES, c’est à dire, l’unité Divine …. 40 ans de désert qui assura la régénération d’un peuple dont la sagesse était basée sur la vulgarisation d’un des plus hauts mystères de la sagesse antique et ce fut la genèse le « BERESCHIT ». Celle qui nous est parvenue n’est pas exactement la genèse originale, c’est celle qui a été compilée dans 2 documents très anciens, ELOÏSTE & JEHOVISTE …
JEHOVISTE :       IAVE          Celui qui est       le Tat Sat des Indous 
ELOÏSTE :           ELOÏM        Lui-les dieux
La genèse jéhoviste serait celle rapportée par MOSHE. Moshé comprit que la haute science qu'il avait reçue dans le sanctuaire devait demeurer comme moyen de domination dans les fils de sa descendance à qui il transmettrait de façon à ce que d’aucun n’y comprisse rien … d’où deux procédés : la narration mythique ou la construction d’une œuvre de référence.
Dans le BERESCHIT les mots ont 3 sens: le sens littéral et concret que donne le vocabulaire (documents lexicaux), le sens abstrait  qui se trouve dans la signification première des radicaux, le sens mystique et ésotérique qui s’obtient par l’étude des lettres elles-mêmes.
Ainsi conçus, les mots sont formés de lettres "germes" qui ont un statut, une potentialité affirmée par un nombre, une interprétation donnée par la KABBALAH. Elles ont un hiéroglyphe et un signe d’une mysticité très profonde se rapportant à des qualités ou à des forces de la divinité
Une interprétation est donnée dans le TALMUD, dans la MISCHNA, dans les traités de MASSORAH
Avant que la conquête romaine ne fasse son œuvre destructrice, naquirent des écoles des mystères dont l’enseignement était restreint à un petit nombre d’auditeurs choisis et qui s’inspirait de l’enseignement du Temple.
L’école PYTHAGORICIENNE, la secte des ESSENIENS, les néo-PLATONICIENS (les écoles d’ALEXANDRIE d’Egypte), 
Puis vinrent les écoles post-romaines, les écoles GNOSTIQUES, les TEMPLIERS, les ALCHIMISTES & KA BALISTES du Moyen Age, les FRERES de la ROSE-CROIX (Rosen-Kreutz), la FRANC-MACONNERIE, les groupements MARTINISTES.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire